­
 

Partagez
 

 Gloire à l'Intendance! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joeffrey Hekhart
Masque d'acier
Masque d'acier
Joeffrey Hekhart
Âge : 54
Philosophie : Avarice
Divinité(s) : Le grand Revoran
Faction ou Clan : Le Gantelet

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
Gloire à l'Intendance! [Solo] Left_bar_bleue2650/5000Gloire à l'Intendance! [Solo] Empty_bar_bleue  (2650/5000)
Adage: «Notre vengeance sera le pardon»
MessageSujet: Gloire à l'Intendance! [Solo]   Gloire à l'Intendance! [Solo] EmptyMar 12 Aoû 2014 - 20:29

- Vous avez demandé à me voir.
 
- Oui monseigneur.
 
- Et bien parlez, qu’en est-il du roi et de ses hommes?        
 
Il est tard et je m’impatiente tandis qu’un messager se tient bien droit tout au bout de la table. Bien que ma chaise soit d’un rare confort, elle ne rivalise toutefois pas avec celui de mon lit, particulièrement à cette heure. Toutefois il en va de mon devoir de recevoir les nouvelles du vieux Jerodian et après tout le gamin vient de traverser la moitié du pays, la moindre des choses est de le laisser achever sa mission.
Il fait un pas et la lueur des chandelles découpe les traits de son visage. Mon corps se crispe et mon cœur s’affole ; un Tiefflin. Voilà donc la source de mes tourments nocturnes, cependant je dois rester calme pour ne pas effrayer la créature.
 
- Le seigneur Jerodian, son fils et le Général se trouvaient au Rempart lors de mon départ il y a 10 jours. On m’a chargé de vous informer que les goules de Garde-fort ont été neutralisées, pourtant d’autres créatures avaient déjà quitté les lieux en emportant avec elles tous les enfants du village. Des expéditionnaires sont présentement à leur recherche vers l’est.
 
- L’est dis-tu…Ces monstres les ont donc entraînés dans les territoires éternels…
 
- Oui monsieur, apparemment les goules ne craignent pas le froid extrême qui sévit en ces lieux.
 
- Elles se croient sans doute malignes, mais nous sauront également l’affronter, messager.
 
- Bien entendu, c’est pourquoi la mission a de bonnes chances de réussir selon les dires de tous. De nombreux étrangers ont rejoint l’équipe de sauvetage, la crainte des monstres en pousse plusieurs à les exterminer à la source. Le roi vous demande de préparer les troupes, elles doivent être prêtes en cas de besoin…
                                                               
Un simple geste de ma part et une ombre s’extirpe des ténèbres derrière le demi-être. Le reflet d’une lame annonce le triste sort que je lui réserve. Puis, d’un mouvement précis et lent, l’individu drapé de noir lui tranche la gorge.  Je le regarde s’étouffer avec son propre sang avant qu’il ne vienne souiller la table blanche de ses flots impurs.
 
- Monsieur?
 
Sa voix sournoise me sort soudain de ma rêverie. Le temps viendra où je n’aurai plus besoin de me cacher, plus besoin de me tapir pour purifier la cité, ma cité.
 
- Elles le seront. Autre chose?
 
- Non monsieur. Dois-je transmettre un message au seigneur de votre part?
 
J’esquisse un sourire en plantant mes yeux d’acier dans l’abîme des siens.
 
- Dites-lui simplement que les soldats seront prêts et qu’ils se mettront en marche dès qu’il en fera la demande. Je m’assure également que les intérêts de la cité sont respectés et défendus en son absence, sa confiance m’honore. Transmettez également mes amitiés au prince, maintenant partez.
 
Il s’incline et disparaît sans un bruit dans la pénombre de la vaste salle, tel un misérable rat.
 

« Jamais je n’oublie un visage petit, jamais. »
Revenir en haut Aller en bas
Joeffrey Hekhart
Masque d'acier
Masque d'acier
Joeffrey Hekhart
Âge : 54
Philosophie : Avarice
Divinité(s) : Le grand Revoran
Faction ou Clan : Le Gantelet

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
Gloire à l'Intendance! [Solo] Left_bar_bleue2650/5000Gloire à l'Intendance! [Solo] Empty_bar_bleue  (2650/5000)
Adage: «Notre vengeance sera le pardon»
MessageSujet: Re: Gloire à l'Intendance! [Solo]   Gloire à l'Intendance! [Solo] EmptySam 20 Sep 2014 - 16:34

Près de dix jours ont passés et voilà finalement une autre missive, celle-là me fit sourire. Ce cher Sven est donc en route pour le château, cela me changera des larbins du roi toujours en train d’épier le moindre de mes gestes depuis leur vieillesse et leur intelligence relative. Leur esprit est vif et aiguisé lorsqu’il s’agit de la cour, mais pour ce qui est du reste je n’ai rien à leur envier. Que savent-ils des interactions humaines, eux qui restent perpétuellement cloîtrés dans cette immense cathédrale du froid? Rien ne vaut le silence d’une lame sur le point de trancher la chair, la chair des bandits, la chair des créatures impies.
Aucun bourgeois, aucun seigneur ne possède le courage d’un seul de mes hommes qui attendent mes ordres au Fort, aucun être ne possède ma volonté de protéger les Ildiriens. Bien entendu il ne s’agit pas que de verser le sang, c’est plutôt complémentaire, l’art de la parole me sera toujours bien plus utile que n’importe qu’elle arme ou armée.

J’aime à déambuler dans les rues de la cité et observer les citadins, leurs habitudes, leurs qualités, leurs défauts, mais ce qui me plait par-dessus tout, c’est de croiser leur regard. Certains me redoutent et d’autres me voient comme un égal, leur arrogance me plait. Je ne suis pas supérieur, mais la tâche qui m’incombe l’est et je dois agir en conséquence.
Le regard des femmes est plus doux, tout comme le mien lors de ces échanges éphémères, échanges chargés de romance et porteurs de promesses. Jamais je n’ai pu me lier, je ne peux me résoudre à partager mon cœur entre mon devoir et mes besoins purement émotifs.

De retour à l’intérieur, je gagne les quartiers de la reine où je suis immédiatement intercepté par deux de ses gardes. Je connais bien ses deux gaillards, mais leur rôle de protecteurs prime sur notre amitié, je joins donc mes mains dans mon dos arborant un sourire en coin.

- Commandant Dross. Je souhaiterais m’entretenir avec la reine, auriez-vous l’obligeance de l’informer de ma présence?

- Bien sûr, Intendant Hekhart, rétorque le plus costaud en ordonnant à son comparse de s’en charger.

- Comment va votre femme cher Dross, sa grossesse se déroule sans problème j’espère.

- Elle se porte à merveille, c’est gentil. Le guérisseur royal prétend qu’il s’agit d’un garçon, nous sommes très impatients de constater ses dires.

- C’est une nouvelle réjouissante, il possédera sans nul doute votre rigueur et votre talent! Prévenez-moi si vous avez  besoin de quoi que ce soit, vous êtes un homme de valeurs et un garde émérite, vous méritez ce qu’il y de mieux pour votre famille.

- Je…Merci sire, répondit-il visiblement touché par mes compliments.

Quelques instants plus tard son camarade revient accompagné par la grande dame du château, elle me sourit tendrement. Je m’incline lentement lorsqu’elle se joint à nous.

- Noble dame, vous êtes ravissante, comme toujours.

- Et vous charmeur comme à votre habitude, répondit-elle une étincelle moqueuse dans le regard.

Elle s’approche, saisit mon bras gauche et congédie ses gardes qui nous suivent tout de même de loin. Nous marchons tranquillement quelques mètres sans piper mot.

- Que me vaut votre visite mon cher Joeffrey?

- Votre fils est sur le chemin du retour, il sera sans doute là d’ici une semaine si je me fie à la date inscrite dans sa lettre. Sa présence redonnera un peu de vie au château et ses récits victorieux lui vaudront bien des éloges, cela lui fera le plus grand bien. Son cœur ne s’est jamais remis totalement de cette rupture forcée, je le crains.

- J’en suis bien consciente, ce vieux Bélinois aura su chambouler des années de préparation et briser les espoirs amoureux de mon fils. Il ne s’en remettra peut-être jamais, mais il est fort et sera à la hauteur lorsqu’il sera temps pour lui de monter sur le trône. Je suis impatiente de le revoir, il me manque. Par ailleurs je tiens à vous présenter mes respects, gouverner la Norpalie n’est pas une tâche aisée, mais vous avez su gérer les impondérables avec brio. Toutefois, j’ai bien hâte de retrouver mon mari, je n’ai personne sur qui passer mes humeurs!

Nous rions un peu avant que je ne reprenne.

- Je suis ravi que mes efforts soient satisfaisants. Pourtant mon rôle de conseiller me sied et j’ai bien hâte de le retrouver. Si vous voulez, nous pouvons échanger nos rôles pendant quelques jours, je me prélasserai dans votre lit tandis que vous tourmenterai la cour en mon absence. Nous y serions tous deux gagnants, qu’en dites-vous?

Elle s’esclaffe.

- Joeffrey Hekhart, je ne me lasserai jamais de votre humour! Et si nous allions manger un petit quelque chose? Ensuite nous pourrions aller tuer un ou deux trolls, qu’en pensez-vous?

- Il me tarde de vous voir affronter ces bêtes, votre accoutrement royal les déstabilisera sans doute. À bien y penser j’emprunterais bien l’une de vos robes.

- Oh, quel moqueur vous faites, ridicule!
Revenir en haut Aller en bas
 

Gloire à l'Intendance! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­Norpalie :: Fort-froid :: Intérieur des murs :: Le Fort :: Grande table du Seigneur-