­
 

Partagez
 

 Trafic métallique (Pv Aodrène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eliaë Asiniël
L'Empathique
L'Empathique
Eliaë Asiniël
Âge : 33
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
Trafic métallique (Pv Aodrène) Left_bar_bleue2720/5000Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty_bar_bleue  (2720/5000)
Adage: Mes actes peuvent vous paraître obscur, mais ils sont ce qui me détermine.
MessageSujet: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyLun 11 Aoû 2014 - 8:22

C'est un monde que j'ai l'habitude de côtoyer et pourtant... je en comprenais pas. J'avais réussis à gérer mon empathie, j'avais avancé et évolué, mais finalement le monde lui ne changeait pas. La journée avait tellement bien commencée pourtant. Le temps était réellement magnifique, mon entraînement avait été fructueux, mon petit déjeuner copieux, mais voilà mon arrivée au cabinet ne s'était pas si bien passé que cela. J'étais juste arrivée à deux pas que devant mes yeux défilaient au moins cinq personnes. Pourquoi autant d'empressement dés le matin ? Voilà bien quelque chose que je ne comprenais pas réellement. Je ne comprenais pas plus pourquoi s'était vers moi qu'il se tournait. Après tout, je n'étais tout de même pas la seule à pouvoir gérer leur problème si ? Quelque chose me disait que je n'allais encore pas chaumé aujourd'hui. Je pris donc une grande inspiration et fendit la foule jusqu'à arriver à ma porte ou les différentes personnes présentent me regardèrent d'une façon étrange. J'avais l'air d'être si misérable ? Pourtant j'étais propre et bien habillé. Un sourire se posa sur mon visage et au lieu de rire comme j'en avais envie, je rentrais tranquillement dans mon cabinet, posant Koonie sur le bureau qui regardait tout ce petit monde se presser pour discuter avec moi.

« S'il vous plaît, inutile de vous bousculer, ça ne ferait que prendre plus de temps. Installez-vous, je vais vous faire passer l'un après l'autre. Juste une question, d'après ce que j'ai pu voir, vous venez tous pour la même raison non ? »

Un oui collectif fit remonter le sourire que j'avais déjà auparavant. Cependant il se perdit bien rapidement dans mes pensées. Si cinq personnes venaient me voir pour la même raison c'est qu'un gros souci était en marche et qu'il allait falloir que je carbure pour arriver à le résoudre. C'était dans mes cordes, je le savais pertinemment, mais … tant que je ne savais pas de quoi il en retournait, inutile de se prendre la tête et de se perdre en conjoncture toute plus folle que les autres. Je fis donc avancer la première personne. Étrangement il me disait quelque chose. Pourtant il n'avait rien de particulier et c'est à ce moment que je me rendis compte de qui il était. Le forgeron le plus en vue d'Hydrasil. Comment avais-je pu ne pas le reconnaître au premier abord. Je le fis donc asseoir, il prit directement la parole.

« On nous a tout volé. Collègue de passage ou non, on nous a tout pris. Je ne comprends pas comment cela est possible. Ma forge est fermé et le plus clair du temps j'y suis quand elle est ouverte. Je suis arrivé ce matin et il n'y avait plus rien. Toutes mes commandes ont disparu. Les armes, les armures, tout ce qui faisait de moi ce forgeron envolé par je ne sais quel miracle. La porte n'a même pas été fracturé. Je ne comprends pas. »

Je réfléchissais au fur et à mesure de ses paroles. Pas d'effraction, mais tout était disparu. Comment le voleur était entré et si tout le monde était la pour ça, alors comment était-ce possible. En une seule nuit tout avait disparu, s'était encore plus étrange que je ne pouvais le penser. Je laissais de côté mes pensées et finalement posait une question générale.

« Je suppose que vous aussi c'est ce qu'il s'est passé pour vous ? »

Un autre oui général me répondit.

« Dans les mêmes circonstances ? »

Tous acquiescèrent. Voilà bien ma veine. Quelqu'un avait décidé de s'en prendre au forgeron de la ville. Mais pour quelles raisons ? Et surtout dans quel but ? Il y avait encore pas mal de zone d'ombre dans toute cette histoire mais j'allais de voir mettre les bouchées doubles pour arriver à démêler ce sac de nœud. Je prenais de nouvelle note sur mon calepin alors que la porte s'ouvrait de nouveau, laissant entrer quelqu'un d'autre. Sans levé la tête, je ressentis de suite ses sentiments, oh oui, la journée allait être très longue et celle qui suivraient le serait probablement tout autant.


Trafic métallique (Pv Aodrène) Signa_13
De tous les chemins que j'ai suivis, celui que j'ai pris est sans doute le plus long. Mais je m'y conformerais, parce qu'il me mènera là où je dois me rendre !

Eliaë écrit en #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyLun 11 Aoû 2014 - 10:12


Une journée de plus en ce monde, une journée incertaine. Ao n’était plus seul, il le savait mais ne c’était toujours pas posé, il continuait de rechercher les Eladrins présent, en visitant de nouveaux endroits repassant par des anciens. C’est en poursuivant cette quête qu’il se retrouva à Hydrasil. Cité majestueuse où la lumière et l’ordre sont de mise, Aodrène se détache nettement du décor ambiant de par son apparence. Armé et poussièreux la foule s’écarte pour le laisser passer. Une attitude qu’il n’apprécie guère, il se fait repérer de loin mais la discrétion n’est pas l’objet de sa présence en ville.

En effet l’Eladrin cherchait un forgeron, un couteau brisé est parmi sa collection, il devait en forger un autre. Une mésaventure fâcheuse qu’il fallait réparer au plus vite. Il s’enquit auprès des gardes de la cité de la direction à prendre. Ceux-ci méfiants indiquèrent finalement à l’Eladrin la direction de la plus proche. Ravi que tout se passe sans accroc Aodrène s’engagea dans la-dite direction. Après un peu de marche, il trouva la forge, porte close. Malgré l’heure matinale, c’était peu courant de trouver une forge close à cette heure. Sans plus y porte attention il demanda la forge la plus proche au premier passant venu, celui-ci légèrement contraint par l’attitude d’Aodrène lui indiqua donc ce qu’il cherche.

C’est toujours le pas léger que l’Eladrin se mit en route. Il n’allait pas laisser un si petit contre-temps lui gâcher la journée. Après quelques minutes de marche agréable en cette cité de bon matin il arriva à la seconde forge elle aussi close. Une c’était une curiosité mais deux c’était louche. Il questionna donc les passants jusqu’à ce que l’un deux lui révèle des détails intéressants.

“Aye mon ami ! Où puis-je trouver une forge ouverte en cette cité ? Elle semble toutes être closes”

“Elle ont été volé cette nuit, toutes c’est une catastrophe, les gardes n’ont aucune piste les forgerons essaient d’autres méthodes. Vous allez devoir vous passer de forgeron pour le moment.”

“Malheureusement je ne peux pas me le permettre, indiquez moi le chemin pour les trouver, je peux peut-être leur venir en aide”

Surpris par les dernières paroles de l’Eladrin, l’homme lui indique le tortueux chemin pour se rendre à un bureau. L’homme s’éloigna ensuite en regardant Aodrène par dessus son épaule. S’intéresser à des forges qui viennent d’être volés étant un inconnu de passage n’est pas toujours bien vu. Peu importait, il lui fallait maintenant trouver ce bureau. Qu’avait-il voulu dire par bureau ? Ce mot attisait la curiosité de l’Eladrin. Il chemina jusqu’au lieu-dit et découvrit une entrée simple fermée d’une lourde porte. Cela devait être ici, des paroles se faisaient entendre à l’intérieur.

Il poussa la porte et découvrit un foule de personnes. La plupart étaient des travailleurs, certains à coup sur des forgerons à la vue de leur mains et du lourd tablier en cuir qu’ils portaient. Il était donc au bon endroit. Tous les regards se tournaient vers lui, tous sauf une personne. Celle qui captivait toutes les attentions la minute précédente. Une jeune femme qui prenait des notes sur un carnet. Son attitude était intrigante mais l’Eladrin ni prêta que peu d’attention. Profitant du silence causé par son arrivé il lança clairement :
“Je cherche un forge en état de marche, l’un d’entre vous peut-il me fournir ce service ?”
Il regarda ensuite chacun d’entre eux dans les yeux comme pour deviner une réponse qui se faisait attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Eliaë Asiniël
L'Empathique
L'Empathique
Eliaë Asiniël
Âge : 33
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
Trafic métallique (Pv Aodrène) Left_bar_bleue2720/5000Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty_bar_bleue  (2720/5000)
Adage: Mes actes peuvent vous paraître obscur, mais ils sont ce qui me détermine.
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyMar 12 Aoû 2014 - 5:33

Ce genre de journée, je me demandais bien pourquoi elles existaient. J'avais toujours l'impression d'avoir fait quelque chose que je n'aurais pas dû, d'avoir désobéi et qu'on me punissait pour cela. Bien entendu, ce n'était pas tout à fait cela., il s'agissait d'un problème bien plus grave que ça, mais j'avais cette impression et c'était difficile de s'en défaire surtout quand on avait cinq personnes devant soit avec le même problème et qu'une sixième venait d'entrer. Je ne savais pas réellement ce que celle là allait me dire mais j'étais certaine d'une chose, ça allait remuer tout le monde ici. Prenant encore et toujours mes notes, je finissais de tout écrire lorsque j'entendis la voix de celui qui était entré. Je relevais lentement la tête, sa phrase aurait dû m'irriter, mais en fait elle fit naître un sourire sur mes lèvres et je ne pu m'empêcher une petite remarque.

« Je doute que pour le moment ils aient envie de se bouger pour fournir un service, surtout que je n'ai pas encore terminé de prendre des notes sur leur problème. »

Devant moi se tenait un Éladrin, l'un des rare qu'on pouvait voir en réalité. Un des deux seuls que je connaissais sur Ildirith. Celui que j'avais rencontré il y avait de cela quelques mois tout de même. Celui qui m'avait entraîné dans cette aventure pour le moins différente de ce que je pouvais voir habituellement. Je me demandais bien ce qu'il faisait ici franchement, mais je n'eus pas réellement le temps de me pencher sur sa présence finalement, je sentais les regards converger vers moi. Je pris donc mes notes et finalement me tourna vers tout ceux qui attendait une réponse de ma part.

« Bon, nous allons aller faire un tour dans toutes vos forges, pour voir si je peux trouver quelques indices et donc faire avancer les choses. Aodrène, si tu n'y vois pas d'inconvénient tu pourrais venir avec nous et peut-être qu'entre temps l'un d'eux pourrait s'occuper de ton problème non ? »

Je le regardais en souriant, voilà longtemps que je ne l'avais pas vu, mais la situation ne laissait pas réellement le temps au bavardages inutile du genre, comment vas-tu depuis la dernière fois qu'on a couru la Norpalie ? Ce genre de question était malvenu pour le coup, il serait temps un peu plus tard de lui demander comment il allait depuis la dernière fois qu'on s'était vu. Bref, je récupérais Koonie sur le bureau qui m'attendait et prenais ma sacoche et mes affaires pour me diriger vers la porte.

« Bien allons-y. Nous allons commencer par votre forge Garmon. »

Il aquiesca et nous conduisit jusque là bas. Nous ouvrant la porte, il resta non loin mais n'entra pas. J'invitais L'Éladrin à me suivre, son aide pourrait m'être utile. Je posais Koonie sur le sol et le laissais agir à sa guise, il avait une grosse tendance à trouver les trou de souris dans lesquels se faufiler pouvait s'avérer particulièrement utile.

« Alors comme ça, tu as à Hydrasil maintenant. Qu'est-ce qui t'amène par ici ? »

Parler n'était pas toujours une bonne idée dans les enquêtes, mais cela ne m'empêcherais pas de trouver ce qu'il fallait pour faire avancer. S'il y avait des indices ici, alors que je les trouverais et quoi qu'il arrive, rien ne pourrait m'arrêter, j'étais ainsi. Mais je voulais aussi savoir comment il allait, ce qu'il avait pu faire pendant ces derniers mois, c'est ce que je faisais les connaissances non ? Prendre des nouvelles de ceux qu'on connaissait.


Trafic métallique (Pv Aodrène) Signa_13
De tous les chemins que j'ai suivis, celui que j'ai pris est sans doute le plus long. Mais je m'y conformerais, parce qu'il me mènera là où je dois me rendre !

Eliaë écrit en #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyMar 12 Aoû 2014 - 20:52



Chacun d’entre eux restait muet, de toute évidence mon entrée en scène avait fait son petit effet. Le silence était presque pesant, lequel de ces messieur allait prendre la parole et lui répondre. Aucun d’eux, ce fut un visage radieux et souriant qui lui répondit.

“Je doute que pour le moment ils aient envie de se bouger pour fournir un service, surtout que je n'ai pas encore terminé de prendre des notes sur leur problème.”

Ce sourire était reconnaissable entre tous, cela faisait de long mois qu’il ne m’avait été donné la chance de le voir à nouveau. La voie était toujours la même, aussi mélodieuse. Malgré la foule de regards tourné sur moi, cette simple présence suffisait à me dire que le coin n’était pas hostile. Peu a peu les hommes de la pièces tournèrent à nouveau leur regards vers elle. Je continuais à m’approcher de la jeune femme afin de la voir de plus près. Depuis tout ce temps nous avions certainement des choses à nous raconter.
Avant que je n’ai eu le temps d’arriver à son coté elle avait ranger ses notes et m’invitait à prendre part à son enquète en avançant que l’un des homme présent sera certainement assez généreux pour m’aider.

J’acceptais en inclinant la tête et rangeant mes mains derrière mon dos. Un sourire se dessinait bientôt sur le visage d’Eliaë. Je n’avais pas besoin de parler pour qu’elle me comprenne mais en cet instant elle n’avait pas besoin de parler non plus, nous avions du temps à rattraper. Elle enchaïna en donnant des instructions, je m’exécutais promptement, l’heure était aux actions, les discussions viendraient bien assez tôt.

Bientôt nous arrivions à la forge de Garmon. Tous ensemble, ce monde et cette foule ne me plaisait guère mais au moins j’avais des témoins. Eliaë passa la porte la première et m’invita à faire de même. Je la suivi toujours sans poser de questions. D’après ce que je savais il s’agissait d’un vol, néanmoins la propreté et l’ordre des lieux me laissaient perplexe. Après un examen rapide, rien de brisé, rien de renversé, pas de traces, pas d’effractions. Tout à été sorti dans le calme et en ordre.

Soudain Eliaë rompit le silence et entamme le dialogue. Elle a sûrement raison, une fois ressorti elle sera assaillit de questions et je compte bien lui laisser le soin d’y répondre.

“Je suis ici en effet, un de mes couteaux c’est brisé, je voulais le faire réparer et puis je t’ai trouvé alors me voilà. Et puis tu as sollicité mon aide alors tu n’es pas prête de te débarrasser de moi. Et toi ? c’est de cette façon que tu occupes tes journées ?”

Arrêtant mon inspections des lieux je me mit à l’inspecter elle. Elle n’avait quasiment pas changé, toujours aussi détèrminée. Encore une fois je savais qu’elle allait me surprendre alors je ne me cachais pas, je m’étais accoudé à l’enclume et la regardais chercher les indices et faire ce qu’elle faisait de mieux : trouver des réponses. Elle finira bien par me remarquer, en attendant la pièce était calme et je ne voyait pas la moindre trace d’indice. Je ne savais trop quoi chercher et je n’étais pas vraiment à mon aise en cette ville et ce contexte. Je la laissais pour l’instant mener le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Eliaë Asiniël
L'Empathique
L'Empathique
Eliaë Asiniël
Âge : 33
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
Trafic métallique (Pv Aodrène) Left_bar_bleue2720/5000Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty_bar_bleue  (2720/5000)
Adage: Mes actes peuvent vous paraître obscur, mais ils sont ce qui me détermine.
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyJeu 14 Aoû 2014 - 5:29

Cette rencontre était réellement étrange. Se retrouver ainsi après plusieurs mois. Je me demandais encore comment cela était réellement possible, mais voilà, je savais aussi qu'avec lui tout était possible. Je me souvenais de la Norpalie. Une rencontre particulière mais géniale. J'avais au départ décidé de ne pas me mêler de leur affaire. J'avais bien entendu ma propre enquête à terminé, seulement voilà, elle s'était terminé le soir-même et c'est alors qu'il était venu me voir. Ma curiosité avait été piqué au vif. J'avais déjà rencontré une Éladrine lorsque j'étais enfant, jamais je n'aurais pensé pouvoir en rencontrer un autre. Ce peuple, si secret, je m'étais demandé ce qu'il cachait. Je ne l'avais pas encore découvert, mais je n'avais pas laissé tombé. Peu importe le temps qu'il me faudrait, je trouverais un moyen de percer ces secrets et ainsi de pouvoir les comprendre. Je savais déjà une chose d'eux, ils vivaient bien plus vieux que nous autre pauvre humain. Je serais vieille alors qu'il n'aura pas bougé d'un poil. Cela me fit sourire un peu plus que d'habitude. Je continuais mon incursion dans la maison lorsqu'il répondit à ma question. Me trouvé, heureusement qu'il ne m'avait pas réellement cherché, ces derniers temps j'avais une grosse tendance à ne pas être chez moi. Lorsqu'il me dit que je n'étais pas prête de me débarrasser de lui, je ne pu que rire.

« Comme si j'avais envie de me débarrasser de toi. »

Je souriais toujours, regardant à droite et à gauche et finalement je repris la parole pour répondre à ses questions.

« Oui, c'est ainsi que j'occupe mes journées. Il s'agit de mon travail. Je suis détective, en gros je suis un mercenaire de l'information. Si on peut dire ça comme ça. Ceux qui ont des soucis peuvent venir me voir et finalement je les aide à résoudre leur problème. Bien souvent, il ne s'agit que de vol, de chose à retrouver etc... parfois c'est un peu plus compliqué. »

Je souriais encore lorsque mon regard fut attiré par quelque chose de brillant sur le sol. J'allais donc vers ce qui allait probablement être un indice, m'accroupissant pour le récupérer. Je regardais l'objet, métallique, très fin. J'avais la vague impression d'avoir déjà vu ça.Un genre de revêtement pour les garde des armes. J'avançais vers Ao et finalement prit sa main dans laquelle je mis la pièce métallique fine de couleur dorée.

« Tu pourrais me dire des choses là dessus ? »

Je savais qu'il était forgeron, peut-être pourrait-il m'en dire plus. Je repartis ensuite dans la pièce tentant de repérer des brèches jusqu'à ce que j'arrive une nouvelle fois vers le mur ou j'avais trouvé cette pièce métallique. Étrangement, accroché dans le mur se trouvait un morceau de tissus. Il était comment encastré dedans. Un bout pendait d'un côté du mur et le reste était pris dedans. Je demandais à Garmon si c'était normal et il me signifia que non. Tiens donc, voilà bien un indice étrange. Koonie revint quelques minutes plus tard, apportant avec lui un morceau de cuir autour duquel était attaché quelques cheveux. Humm, voilà qui devenait un peu plus intéressant. Je mettais bout à bout les éléments jusqu'à ce que Koonie monte sur mon épaule et me montre quelque chose d'encore plus étrange. Je sortis de la forge et regardait au pied du mur. Des trace de pas comme si quelqu'un était sortit par là ou alors comme si quelqu'un avait attendu ici. Je retournais dans la forge et finalement me tournait vers Aodrène.

« Dit moi, un morceau de tissus coincé carrément dans le mur, des traces de pas s'éloignant de ce même mur. Un morceau de cuir avec des cheveux longs et une pièce de métal qui devrait faire partie d'une garde. Ça ne te fait pas penser à quelque chose ? »

J'avais une petite idée, mais j'avais envie de voir ce que lui pensait. Après tout, il venait bien de me dire que je n'allais pas me débarrasser de lui facilement, il allait falloir qu'il m'aide désormais, je me demandais bien qui voudrait se débarrasser de qui au final. Un sourire sur les lèvres, j'attendais ses réponses.


Trafic métallique (Pv Aodrène) Signa_13
De tous les chemins que j'ai suivis, celui que j'ai pris est sans doute le plus long. Mais je m'y conformerais, parce qu'il me mènera là où je dois me rendre !

Eliaë écrit en #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyJeu 14 Aoû 2014 - 17:22


Eliaë ne se laissa pas démonter et menait son rôle à la perfection, on pouvait parfaitement voir sa méthode et les habitudes qu’elle avait a explorer la scène d’un larcin. Chaque action après une autre, chaque détail avait son importance. Il voyait son cheminement en la regardant faire. C’était un jeu de piste, il fallait juste s’adapter au milieu. Plus il regardait et plus il comprenait. Elle répondait aux questions, et embrassait la carrière de détective, plus ou moins

Soudain Eliaë lui amena quelque chose, un morceau de métal fin en lui demandant des précisions. Un éclat d’arme, mais pas de lame, il reconnaissait la clairement une partie de la garde. Ce n’était pas courant sur une arme. C’était surtout une arme de cérémonie, pas une arme de tranche qui aurait des quillons, nous avions à faire là a une lame d’estoc. C’est un travail plutôt bien fini, couvert à l’or fin.

“La garde d’une arme d’estoc je dirais, une arme de parade pour être dorée de la sorte.”

Elle continuait à scruter l’environnement de façon méthodique et découvrit un morceau de cuir dans le mur. Tout ceci me déconcertait, j’étais vraiment impressionné par sa façon de faire. Elle trouva d’autres indices et des traces de pas de l’autre coté du mur. Plusieurs questions me vinrent en tête. Pourquoi de l’autre coté de ce mur, comment franchir le mur ? Tout un tas de question. Nous avions quelques pièces du puzlle à nous de trouver les pièces manquantes. Un peu hésitant je pris la parole.

“Je ne suis pas très à l’aise avec ce genre d’exercice. Mais je me lance: une arme de qualité se trouvait ici. Elle a manifestement été endommagée durant la nuit et le morceau de métal viendrais de la. Quand au morceau de cuir, il pourrait venir de l’arme également, pour protéger les doigts du porteur. Je voie les choses ainsi, j’ai une arme de cérémonie et les doigts protégés dans le cuir, je te porte un coup suffisamment violent pour t’envoyer contre le mur en brisant la garde et arrachant la protection et quelques cheveux au passage. En heurtant le mur la victime laisse un bout de tissu.”

Il mimait la scène en racontant l’histoire afin d’éprouver sa théorie. C’était la première fois qu’il faisait quelque chose de la sorte et il se concentra pour aller jusqu’au bout avant de demander l’avis de sa partenaire. Il restait cependant une chose à expliquer…

“Je n’explique cependant pas les traces de pas à l’extérieur”

Elle l’avait écouté tout le temps et maintenant c’est lui qui attendait sa réponse, voir ce qu’elle avait vu, compris. Il était bien plus à l’aise en extérieur. Le jeu était lancé, lequel des deux allait trouver le plus d’indice et le scénario

Revenir en haut Aller en bas
Eliaë Asiniël
L'Empathique
L'Empathique
Eliaë Asiniël
Âge : 33
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
Trafic métallique (Pv Aodrène) Left_bar_bleue2720/5000Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty_bar_bleue  (2720/5000)
Adage: Mes actes peuvent vous paraître obscur, mais ils sont ce qui me détermine.
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyVen 15 Aoû 2014 - 4:49

Je regardais les indices les uns après les autres jusqu'à ce qu'il parle de la garde. C'était bien ce qu'il me semblait une arme de parade. Je me tournais alors vers Garmon.

« Dit-moi Garmon, as-tu crée des armes de parade récemment avec des dorures sur la garde ? »

« Non pas du tout, ça fait un sacré moment que je n'en ai pas créer ce genre d'arme. Récemment j'ai eu une commande pour plusieurs dagues et de quelques arcs aussi. Je me demande bien ce qu'ils allaient faire avec d'ailleurs, aucun d'eux ne ressemblait à des chasseurs, mais rien de très transcendant. »

Hum, une commande et ensuite un vol. Je regardais encore de nouveau ces indices et finalement j'écoutais ce que me disais Ao. Sa théorie n'était pas si mal finalement, mais il avait oublié de nombreuses choses, non seulement il ne pouvait pas expliquer les pas à l'extérieur, mais en plus de cela il avait oublié quelque chose d'importance. Comment le voleur était-il sortit alors qu'aucune des fenêtre n'avait été ouverte et que la porte n'avait pas été fracturé. Je le regardais avec un sourire, je m'exerçais à ce jeu depuis très longtemps, s'était mon métier après tout. Je finis par m'asseoir sur la chaise et je regardais Ao. Il était temps que je passe moi aussi à mes explications.

« Ta théorie pourrait se tenir si tu n'avais pas oublié le plus important. Outre les traces que tu ne peux pas expliquer, tu as oublié les fenêtres fermé et intact ainsi que la porte fermée et non fracturée. »

Je lui montrais ensuite le morceau de tissus.

« Vois tu, cet objet n'était pas accroché sur le mur, il était ancré dans le mur, comme si le morceau de tissus avait été mit là lors de la construction, ce qui est parfaitement impossible. Je suis souvent venu ici et je n'ai jamais vu rien de tel. »

Je regardais Garmon qui acquiesçait à ce que je disais. Il connaissait sa forge mieux que moi. Je finis donc par continuer.

« En gros, je pense à quelque chose de plus simple. Celui qui est venu faire la commande est venu en repérage, voir ce qu'il y avait à prendre et le soir venu, il est venu à la forge. Le pouvoir du passe-muraille. »

Je souriais. Un don bien utile mais qui visiblement laissait des traces. Je regardais encore Ao.

« Il a le don de pouvoir passer à travers les murs. Le morceau de tissus ancré dans le mur, les pas qui s'éloignent du mur, tout coïncide. C'est pour cela qu'aucune fenêtre n'est brisé ou ouverte et que la porte n'est pas fracturée. Le souci maintenant c'est de savoir à qui pourrait appartenir ce morceau de dorure pour arme d'apparat. »

Je finis par arrêter de parler pour réfléchir. Je ne l'avais pas réellement remarqué mais les Éladrins étaient réellement magnifique. Ce visage harmonieux, ces traits fins. On pouvait dire ce qu'on voulait des Aasimars mais j'avais réellement l'impression que les Éladrins étaient bien plus magnifique. Je laissais de côté mes pensées et finalement je repris la parole.

« Excuse-moi, je me suis perdu dans mes pensées. On va aller à la forge d'Aedor voir ce que ça donne. En chemin, tu pourrais m'en apprendre plus sur ces armes d'apparat. Mon père en a déjà fait, mais jamais avec des dorures dessus, j'ai un peu de mal à m'imaginer la chose. »

Et je repris la route sortant de la forge, Koonie sur mon épaule. Je me demandais bien quand même ce qu'il penserait de ma théorie.


Trafic métallique (Pv Aodrène) Signa_13
De tous les chemins que j'ai suivis, celui que j'ai pris est sans doute le plus long. Mais je m'y conformerais, parce qu'il me mènera là où je dois me rendre !

Eliaë écrit en #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyVen 15 Aoû 2014 - 10:00



Suite à ma théorie Eliaë interrogea Garmon qui certifia n’avoir pas créé d’arme de parade dernièrement. Mais avait eu une commande plutôt banale. Il serait tout de même plus prudent d’essayer de retrouver ces clients, peut-être n’étaient-ils là qu’en repérage. Eliaë mit tout de suite en évidence les failles dans son raisonnement, les traces de pas et l’absence d’effraction. S’asseyant sur une chaise elle m’expliqua ensuite ce qu’elle pensait. Dans son discours vint ensuite une idée qu’il pris comme totalement folle. Le pouvoir du passe-muraille. Une idée qui ferait frémir n’importe qui.

Son expression changea du tout au tout, l’air grave il était pensif, presque préoccupé. Pourquoi n’en avait-il encore jamais entendu parler ? Un tel pouvoir bien utiliser ferait forcément naître une légende. D’où venait cette magie, excepté la magie de guérison et de protection qu’il avait déjà vu un grand nombre de fois à l’oeuvre, il ne connaissait pas les autre écoles de magies.

“Pour savoir à qui appartenait l’arme, il suffit de trouver l’arme à laquelle il manque ce bout de garde. Le problème est que si le voleur est bien passe muraille c’est qu’il peut-être n’importe où.”

Eliaë semblait pensive, a quoi pouvait elle bien penser ? Elle semblait vraiment ailleurs, il faut dire que cette histoire de passe muraille pouvait déranger n’importe qui. Je n’aimais moi-même pas beaucoup l’idée.

Nous partîmes ensuite vers une seconde forge en chemin je lui expliquait les particularité d’une arme de parade. Elle sont bien souvent fine et légères servant a se battre en utilisant l’estoc et en délaissant la tranche. Les quillons sont remplacés par des anneaux, bien souvent assortis d’une garde en corbeille ou en coquille. Sorte de protection englobant la main et parfois completé d’une pièce de cuir: la chape.

“Les armes de parade sont avant tout destinées à parader, elle sont portées par des personnes ayant un titre ou de l’argent, le forgeron reçoit donc toutes sortes de demandes étranges. Incruster des pierres précieuses ou couvrir d’or. Le style de combat est différent, la lame étant fine, elle est peu résistante à la tranche mais l’estoc est redoutable.”

En expliquant tout ceci il réfléchissait a la personne pouvant utiliser ce genre d’armes. Certainement pas un combattant ouvert. Contre une épée classique une telle arme serait vite brisée, un homme de l’ombre qui ne révèle pas ses talents d’escrimeur certainement.
A force de penser il se perdait en théorie et conclusions hâtives, il fallait du temps, poser les éléments. Être patient, il savait le faire, il attendrait donc d’autres éléments afin de continuer à réfléchir. En arrivant devant l’autre forge et avant que le groupe de forgeron ne soit tout à fait à leur hauteur il ajouta en souriant :

“Tu es radieuse ce matin”
Revenir en haut Aller en bas
Eliaë Asiniël
L'Empathique
L'Empathique
Eliaë Asiniël
Âge : 33
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
Trafic métallique (Pv Aodrène) Left_bar_bleue2720/5000Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty_bar_bleue  (2720/5000)
Adage: Mes actes peuvent vous paraître obscur, mais ils sont ce qui me détermine.
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptySam 16 Aoû 2014 - 6:51

J'écoutais attentivement ce qu'il me disait. Les armes d'apparat, je ne comprenais pas réellement leur utilité. Je préférais de loin mes cimeterres que de me cacher derrière des armes forger pour le plaisir des yeux. Je soupirais tranquillement alors que je tentais de préciser ma pensée. J'espérais sérieusement qu'il ne s'agissait pas d'un passe-muraille, sinon nous allions avoir de sérieux problème. L'attraper allait être compliqué, sceller ses pouvoirs le serait moins, je connaissais quelqu'un qui était capable de le faire. L'académie regorgeait de génie en tout genre et surtout avec des tas de dons tous plus différent les uns des autres. Seulement le problème resterait de le trouver et de l'attraper. La foudre, il allait falloir que j'arrive à la paralyser assez rapidement pour pouvoir le ramener. Peut-être devrais-je envoyer de suite un message pour prévenir, j'enverrais Koonie au pire il était assez rapide pour gérer ce genre de chose. Je me recentrais donc sur la route lorsque nous arrivions à la forge d'Aedor. La remarque d'Aodrène fila à mes oreilles alors que nous allions rentrer dans la forge. Je ne pu m'empêcher de rigoler.

« Je ne te savais pas si charmeur dit moi. »

Un clin d’œil et finalement j'entrais dans la forge avec une petite remarque.

« Merci beaucoup, toi aussi tu n'es pas mal dans ton genre. »

Un nouveau clin d’œil et finalement je commençais mon incursion dans la forge. Là aussi on pouvait remarque qu'aucune fenêtre n'était ouverte ou cassé, la porte non plus n'avait pas été fracturé j'inspectais les murs à la recherche d'un quelconque indice. Je laissais Koonie sur le sol trouver des petits indices, il était doué pour dénicher tout plein de petit truc. Je finis par tomber sur quelque chose d’intrigant. Là, dans le mur, comme avec le morceau de tissus se trouvais un autre morceau de tissu mais à hauteur de tête cette fois-ci, on pouvait aussi voir nettement quelques cheveux encore accroché au tissu. Blond les cheveux. Tiens donc. Voilà quelqu'un qui avait quelques soucis.

« Ao' vient voir. »

J'appelais mon compère du moment et finalement lui montrait ma trouvaille.

« Visiblement cette personne a un peu de mal à maîtriser son don, ce qui veut dire qu'elle est assez instable. Ça pourrait être dangereux pour elle comme pour nous, il va falloir être très prudent. »

À moins que... je venais de me demander dans quel sens avait été voler les différentes forges. Et si finalement cela lui demandait bien trop d'énergie et que le fait qu'il laissait derrière lui des indices venait du fait qu'il maîtrisait moins bien son don. Je regardais Ao et finalement sifflant Koonie, je demandais aux autres de m'emmener dans leur forge. Effectivement en y regardant bien, je remarquais nettement la différence. Il n'y avait aucun indices dans les premières forges, ce n'était que dans les deux dernières qu'on pouvait trouver quelque chose d'exploitable.

« Tu as vu, rien dans les premières forges et finalement dans les deux dernières, on commence à voir des indices. Notre voleur ne maîtrise pas très bien son don. Il s'épuise bien trop vite et après trois utilisation il a tendance à moins le gérer. C'est pour cela qu'il nous laisse des indices. »

Je lui souriais et finalement après quelques secondes je repris la parole.

« On peut donc dire que c'est une personne ayant une arme d’apparat, portant un genre de foulard sur la tête et des habit bleu/doré. Je pense que ça nous fait déjà une piste non ? »

« Hey mais attend celui qui est venu me faire cette commande portait ce genre de chose. Dommage que je n'ai pas bien regarder son visage. »

Tiens donc, voilà qui était intéressant. Je demandais donc aux autres qui me dirent tous la même chose, mais étrangement ils étaient tous incapable de me décrire son visage. Voilà qui était tout de même embêtant. Je me tournais vers Ao peut-être que lui avait une idée.

« Tu penserais à un type de personne ne particulier ou alors peut-être as-tu croiser ce genre de personne non ? »

Toutes les informations étaient les bienvenue, car il fallait que je choisisse mon informateur avec le plus grand soin si je voulais aller à l'essentiel.


Trafic métallique (Pv Aodrène) Signa_13
De tous les chemins que j'ai suivis, celui que j'ai pris est sans doute le plus long. Mais je m'y conformerais, parce qu'il me mènera là où je dois me rendre !

Eliaë écrit en #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyLun 18 Aoû 2014 - 20:10



Eliae lui renvoya le compliment, chose à laquelle il ne s’attendait pas vraiment venant de sa part. Cela le mit de bonne humeur, pour une journée qui ne commençait pas vraiment bien, il y avait au moins un point positif. Elle commença ensuite à inspecter la forge, il ne savait toujours pas quoi chercher alors il regardait tout et rien ici et là. Un peu comme un visiteur pour tout dire. il savait ce qui ne devais pas se trouver dans une forge, mais dire ce qu’il manquait ou trouver des traces de passage qui ne devrait pas être là… C’était loin de son domaine de compétence.

“Ao’ vient voir.”

Eliae l’appelait afin de me montrer sa trouvaille, encore un morceau de tissu planté dans un mur. Elle lui expliquait ensuite l’instabilité certaine de l’individu qui était passé par ce mur. Dangereux pour eux ? Il ne voyait pas pourquoi, si elle reste coincé dans un mur, la seule personne à qui il risque de manquer un morceau c’est elle. Il pensait à un éventuel combat, et si elle pouvait passer à travers les murs, une bonne maîtrise lui permettrait de laisser passer ses lames au travers d’elle et il aurait un sérieux problème à ce moment la.

« On peut donc dire que c'est une personne ayant une arme d’apparat, portant un genre de foulard sur la tête et des habit bleu/doré. Je pense que ça nous fait déjà une piste non ? »

Elle avait en effet raison, une piste sérieuse, avant qu’ilfinisse sa réflexion un homme prit la parole. Pour indiquer qu’un homme répondant à la description lui a passé une commande. Et il en était de même pour tous les autres.

« Tu penserais à un type de personne ne particulier ou alors peut-être as-tu croiser ce genre de personne non ? »

En effet, il avait bien une idée en tête. Il resta silencieux le temps d’ordonner ses pensées et de les vérifier pour ne pas dire d’idioties.

“Un homme aisé, ou qui est au service d’un tel homme. Les armes d’aparat ne sont pas données. Le port d’un foulard indique autre chose, il est soit connu et voulait préserver son identité à la commande, soit il va s’attarder un peu dans le coin et souhaite rester discret. L’or sur le tissu me laisse penser qu’il ne s’agit pas de quelqu’un du peuple. Un tissu de cette qualité vaut un certain prix…”

Il réfléchissait maintenant a une tout autre question, pourquoi? Si trouver qui était dur, la réponse à cette nouvelle question pourrait en apprendre plus sur l’identité du commanditaire. Quel est l’intérêt de voler les forges ? La meilleure solution : pour les vendre et se faire de l’argent. La pire : pour se constituer une armée privée. Aux vues des quantités volées, que ce soit en or ou en soldats le résulat allait être impressionnant.

Alors qu’il marchait de long en large dans la forge, jouant avec un morceau de son couteau brisé, une pensé lui traversa l’esprit le forçant à s’arreter. Il regada l’assemblé et demanda:

“Y a t-il un évenement prochainement ? En rapport avec les forges ? Qui aurait intérêt à faire s’arrêter la production ? … Le vol n’est peut-être qu’un prétexte ?”

Revenir en haut Aller en bas
Eliaë Asiniël
L'Empathique
L'Empathique
Eliaë Asiniël
Âge : 33
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
Trafic métallique (Pv Aodrène) Left_bar_bleue2720/5000Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty_bar_bleue  (2720/5000)
Adage: Mes actes peuvent vous paraître obscur, mais ils sont ce qui me détermine.
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyMer 20 Aoû 2014 - 3:51

Je l'écoutais patiemment, effectivement ça paraissait plus logique qu'il s'agisse d'un homme aisé, cependant je devais bien avoué que je n'avais encore jamais rencontré personne avec une arme d'apparat. Probablement parce que mes enquêtes ne se déroulaient que très rarement chez les nobles, si ce n'était d'aller les voir parfois pour obtenir des explications sur leur problème lorsque les choses ne se passaient pas exactement comme elles auraient du se passer. Je tentais de ma représenter ce que j'avais déjà vu quand j'y étais allé. Non réellement rien ne me venait à l'esprit. Je cherchais encore lorsque qu'Ao mit le doigt sur quelque chose. Un événement, en rapport avec les forges ? Fabrication ? Autre ? Je cherchais, ces derniers temps je n'avais pas réellement suivit l'actualité d'Hydrasil, tout simplement parce que j'avais eu pas mal de chose en tête et aussi parce que j'avais décidé de m'occuper un peu plus de moi et de ce don d'empathie que j'avais appris à apprivoiser. Je devais bien avouer que cet apprivoisement m'avait pris tout mon temps et que je n'avais pas forcément fait attention à ce qu'il se passait alentour. Ce fut Garmon qui finalement nous éclaira sur ce point.

« Il y a les jeux de forge dans une semaine. »

Il s'arrêta un peu devant mon regard incrédule. Les jeux de forge ? Qu'est ce que s'était encore ce truc.

« Que je t'explique Eli, en fait cela consiste en plusieurs épreuves. D'abord la forge, montrer notre meilleure technique ainsi que nos plus belles pièces. Ensuite, il y a un défi de forge où nous devons concourir suivant des paliers. Le but était de forger le plus vite possible sans pour autant saloper le travail. Et ensuite il y a l'épreuve de la mort. Le but étant de forger quelque chose d’exceptionnel. Quelque chose qu'on ne voit jamais dans une forge. »

Je comprenais mieux cependant je ne savais pas trop non plus ce que cela rapportait. Il finit par m'éclairer.

« Ce genre d'animation nous permet de montrer notre talent et de nous faire un nom en quelque sorte. Montrer ce qu'on sait faire, c'est une compétition certes, mais toujours amicale, enfin du moins entre nous tout du moins. Ça nous permet de voir aussi où il faut qu'on s'améliore. Cependant toutes nos armes ont été volés et donc celle qu'on devait présenté. Nous n'allons pas avoir assez de temps pour refaire nos plus belles pièces. Ça nous prends vraiment longtemps à forger pour que ce soit parfait. En une semaine, jamais nous n'aurons le temps. »

« Oui je comprends ce que tu veux dire et je comprends aussi pourquoi vous êtes venus me voir avec cet air d'urgence. »

Je réfléchissais à ce qu'il allait se passer. À la manière dont j'allais devoir m'y prendre pour trouver ce gars. L'urgence était de mise et si je n'y connaissais rien en forge, je savais pertinemment quelque chose. Celui qui avait commis ce vol attendait quelque chose de cet événement et ce n'était pas forcément quelque chose de bien pour les autres forgeron tout du moins. Je réfléchissais intensément, seulement voilà quelque chose m'interloquais.

« Pourquoi un homme aisé voudrait faire capoter ce genre d’événement ? Pourquoi voudrait-il gâcher tout cela et faire du tord aux forgerons ? C'est une idée que je ne comprends pas vraiment. Aurais-tu une idée toi ? »

Mon regard s'était tourné vers Ao. Je ne savais pas réellement s'il pourrait m'apprendre quelque chose mais pour le coup, je n'avais pas d'idée sur le pourquoi de comportement.


Trafic métallique (Pv Aodrène) Signa_13
De tous les chemins que j'ai suivis, celui que j'ai pris est sans doute le plus long. Mais je m'y conformerais, parce qu'il me mènera là où je dois me rendre !

Eliaë écrit en #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyJeu 21 Aoû 2014 - 15:37



L’Eladrin écoutait maintenant avec intérêt l’échange entre les différentes personnes présentes dans la pièce. Des jeux de forge ? L’idée était bonne, cela permetait de désigner de façon équitable le meilleur forgeron et à tous les forgerons de montrer leur savoir faire. Les regards étant à nouveau tournés vers lui l’Eladrin prit la parole:

“Un nouveau forgeron s’est-il installé en ville récemment ? Ou est-ce pour bientôt ?”

S’approchant ensuite de la détective il dit de façon a ce que personne sauf elle n’entende

“Cette célébration est peut-être une fausse piste pour maquiller un simple vol. Tous ces objets doivent avoir une grande valeur. Cette histoire me laisse perplexe, je n’ai pas l’habitude des enquêtes comme toi, moi j’évite les ennuis où alors je les supprime”

Sur ces mots il relevait la tête en directions des commerçant et les priait de ne pas le contacter. Que d’apparence il préférait avoir l’air de quelqu’un d’étranger à cette affaire.

“C’est ma meilleure option pour le moment”

Eliaë ferait suffisament de bruit pour que quelque chose bouge, une fois la machine en marche il suffit de bien observer les changements.

“Je te retrouverais a ton bureau, je vais écouter les rumeurs qui circulent en ville”

Il ne connaissait certes pas bien le coin, mais toutes les villes sont pareilles. Dans la bonne taverne tout se sait, les gens parlent et l’alcool délit les langues. Hydrasil est une grande cité, une partie doit échapper aux gardes. Il n’a plus qu’a la trouver et s’y arretter. On le remarquerait à coup sur, un Eladrin, nouveau venu. Pour le reste il s’en remet entièrement à la chance. Cette histoire de passe-muraille ne l’enchante toujours pas.

“Un coin mal fréquenté à me conseiller ?”

Il dit la chose avec un air amusé comme si il aimait se jetter dans la gueule du loup. Un des forgerons lui donne un nom d’établissement et la direction à prendre pour le trouver. Sur ces paroles Aodrène regarda Eliaë en attendant une éventuelle remarque ou recommandation.
Revenir en haut Aller en bas
Eliaë Asiniël
L'Empathique
L'Empathique
Eliaë Asiniël
Âge : 33
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
Trafic métallique (Pv Aodrène) Left_bar_bleue2720/5000Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty_bar_bleue  (2720/5000)
Adage: Mes actes peuvent vous paraître obscur, mais ils sont ce qui me détermine.
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptySam 23 Aoû 2014 - 8:03

« Je n'en ai pas entendu parlé non, il ne me semble pas qu'une nouvelle arrivée soit prévu. »

La réponse était claire, mais alors dans ce cas qu'est ce qui pouvait pousser quelqu'un à prendre toutes les armes ? Il n'y avait plus qu'une seule réponse, pour les revendre. Généralement lors de ce genre d’événement, il n'y avait pas seulement les forgerons qui venaient vendre leur marchandise. Les marchands de partout venait lors de cette période. Je l'avais vu l'année d'avant. Il y avait tellement de monde que ça en devenait quasiment impossible à vivre. Circuler revenait à marcher pas à pas sans jamais pouvoir faire de grand longueur ou éviter qui que ce soit. Dans ce genre de situation mon don était un véritable problème et je n'arrivais jamais à m'en dépêtrer. Je détestais cette période de l'année. Peut-être aurais-je dû m'en aller. Prendre en otage la forge de mon père, seulement voilà, lors de cette période c'est lui qui venait à la maison. Je soupirais intérieurement en pensant à tout ce qui allait me faire galérer durant cette période. Heureusement que j'avais appris à maîtriser mon empathie, ce serait moins violent que les années passées. Je remarquais alors qu'Ao venait de s'approcher de moi et de me murmurer quelque chose. Je lui murmurais quelque chose à mon tour.

« Je pense aussi que c'est seulement pour faire diversion. Le truc c'est que dans ce genre d’événement, c'est qu'il n'y a pas que les forgerons qui viennent, c'est le moment pour les marchands de se mettre en avant, de faire valoir leurs affaires. Il y a énormément d'arme durant cet événement. Plus que n'importe quel autre événement de ce style. C'est bien ce qui me fait peur. Ce qu'il a volé coûtait très cher, j'ai bien peur que nous ayons affaire à un voleur qui ne cherche que le profit et sais qu'avec ce qui va arriver, il pourra s'en mettre plein les poche avec le travail des autres. »

Je restais pensive un moment. Il allait falloir que j'aille voir quelqu'un. Lui pourrait m'en dire réellement plus et pourrai probablement éclairer mes lanternes.

« J'ai plus tendance à régler les problèmes posément. C'est mon travail après tout, mais je ne suis pas non plus un ange. Il ne faut pas oublié. Ni bon, ni mauvais, je suis un juste milieu qui s'arrange comme elle le peut. »

Je souriais légèrement. Il était vrai que je n'avais pas réellement de prédisposition. Je pouvais tout aussi bien tué qu'aider à donner la vie comme je l'avais fait à quiétude. J'étais une personne neutre. Peu importait le bien et le mal, je faisais réellement comme ça m'arrangeais. Pas peu fière parfois, mais au moins je savais où j'allais. J'étais repartit dans mes pensées lorsque je l'entendis me dire qu'il me retrouverait à mon bureau. Je hochais la tête alors qu'il demandait aux gars un coin mal fréquenté. Un sourire s'afficha sur mon visage. Des coins mal fréquentés ce n'était pas ce qui manquait par ici. Cependant lorsque j'entendis le nom de l'endroit qu'ils lui donnèrent, je saisis rapidement le bras de l'Éladrin.

« Fais bien attention, là-bas les gens sont réellement sauvage et pas forcément avenant. Je ne suis pas certaine qu'ils te répondront. Tu vas devoir utiliser la force si tu veux avoir des réponses. »

J'espérais qu'il n'aurait rien, dans mon cas, j'allais devoir faire pression sur quelques personnes et rendre un ou deux services. Il fallait que j'aille voir Erik, il était au courant de beaucoup de chose dans le domaine de la contrebande. Je pris donc la sortit de la forge, Koonie sur mon épaule, je laissais les autres là où ils étaient en leur disant que je leur donnerais rapidement des nouvelles. Il fallait que je me dirige vers la Haute-ville, les quartiers marchands, c'était là qu'Erik officiait si on pouvait dire ça comme ça. Il ne me fallut pas plus de vingt minutes pour le trouver et le bousculer doucement, mais assez durement pour qu'il se rende compte que j'étais pressé.

« Hey Eli, comment ça va ? »

« J'ai pas vraiment le temps de faire des grands discours. Erik, j'ai un problème avec un voleur qui s'en prends aux forgerons. La plupart des nôtres ont été dévalisé ce qui est réellement ennuyeux pour le festival qui approche. J'ai besoin de tes lumières. »

Il rumina un instant et finalement me plaqua doucement contre le mur. S'était sa façon de faire, pour éviter qu'on le prenne pour un indic, il se comportait comme un macho. Il posa une main sur ma hanche ce qui me fit grincer des dents, mais je l'endurais, je savais qu'il n'irait pas plus loin tout simplement parce que les femmes n'étaient pas son genre.

« Excuse-moi, tu sais... »

« Arrête de t'excuser, si tu as quelque chose à dire, dit le. »

Il se pencha vers mon oreille et me murmura.

« Il y a quelques jours, un homme est venu rendre visite à Bokan. Ce type portait un foulard sur sa tête et une très belle arme d'apparat. On aurait dit qu'il cherchait quelque chose en particulier et effectivement. Il est à la recherche d'une arme très particulière. Je n'ai pas pu entendre la suite, mais visiblement cette arme à une grande importance pour lui. Il a donc décidé de faire payer tous les forgerons, peut importe si c'était eux qui lui avait volé son travail. Je pense que c'est un forgeron qui avait fabriqué cette arme pour le festival et qui se l'est fait voler. Visiblement tu peux le trouver dans la basse-ville. Il a un taudis qui est son repaire. Renan, il se nomme. C'est tout ce que je sais. »

Je lui glissait discrètement une bourse bien rempli. C'était plus que je n'en avait demandé, mais cela allait m'aider à faire ce que j'avais à faire. Cependant il me restait encore quelque chose à faire. Je me dirigeais à grand pas vers l'académie. J'entrais sans réelle sommation dans le bureau de la directrice, elle n'était pas occupé, je le savais. En me voyant, elle posa son livre sur la table et m'accueillit à bras ouvert comme elle le faisait d'habitude.

« Cette fois-ci, c'est moi qui ai besoin de votre aide. Il me faut une potion de lien, pour brider durant un temps les pouvoirs de quelqu'un. »

Elle me regarda mais ne rechigna pas. Elle savait que je ne faisais appel que lorsque j'étais persuadé de ne pas pouvoir faire autrement. Elle me tendit alors la fiole. Je la remerciais en silence et repartit comme j'étais venu. Il ne me restait plus qu'à attendre qu'Ao me rejoigne ensuite commencerait la traque du passe-muraille.


Trafic métallique (Pv Aodrène) Signa_13
De tous les chemins que j'ai suivis, celui que j'ai pris est sans doute le plus long. Mais je m'y conformerais, parce qu'il me mènera là où je dois me rendre !

Eliaë écrit en #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyDim 7 Sep 2014 - 11:59



Eliaë sorti sans m’en dire plus sur la suite pour moi. Elle savait quoi faire et il ne la retint pas, elle était habitué à ce genre de situation et il pensait que sa présence la rendrait suspecte. Pour sa part il voulait surtout bénéficier de son anonymat dans ces lieux. Il lui emboita le pas afin de sortir de la forge mais suivi les directives de commerçant.

Après un trajet sans encombres durant lequel il pu se rendre compte que l’atmosphère en ville était plutôt sereine malgré les poches de tension devant les forges. La nouvelle n’était pas encore totalement répandue, pour l’instant les passants se questionnaient sur les portes closes de toutes les forges. Il fallait a tout prix éviter une panique de la population.

Arrivé devant la taverne il regarda attentivement l’endroit, des son joyeux mêlés à des bris de verre sortaient de cet endroit. Il passa la porte sans que personne ne le remarque. Les gens étaient trop absorbés par leur conversation ou leur choppe. Il commanda une bière et s’installa dans un coin sombre de la pièce pour pouvoir observer toute la salle en masquant sa belle gueule.

Il restait la immobile juste a observer, portant sa chope occasionnellement à ses lèvres. Son attitude discrète au départ contrastait de plus en plus avec celle des gens a mesure que l’alcool déliait les langues et repoussait les barrières. Il était le seul quasi immobilé et complètement muet. Deux hommes ne manquèrent pas de le remarqué et ils ont eu vite fait de quitter les lieux en jettant de petit regards furtifs derrière eux.

Il se leva une fois que les hommes eurent passés la porte et les suivit doucement, malheureusement une fois la porte passé à son tour, Il ne vit plus les deux hommes. Il n’avait rien appris pour l’instant et retourner dans la taverne maintenant qu’il était sorti ne serait pas la meilleure idée du moment.
Il décida donc de errer quelques temps dans la pénombre des ruelles. La nuit tout était différent, si lui voyait toujours avec autant de clarté les choses, les ombres et les raies de lumières faisaient paraître le monde différemment.

Il fit comme dans le temps, il alla se percher sur une hauteur pour prendre du recul et avoir une vision d’ensemble. Après un moment d’escalade il arriva sur un promontoire qui le satisfaisait. Il s’assit et se mit a contempler la cité. Il identifiait toutes les forges. Il avait dans l’idée de retrouver le chemin qu’avait fait le voleur. L’ordre des cambriolage aurait pu aider mais il ne l’avait pas. Malgré tout notre homme n”était pas bête il aurait necessairement pris le chemin le plus court et probablement en commençant par la plus proche de chez lui.  Il imaginait différents ordres de passage, mais ne connaissant pas bien la ville cela ne menait à rien. C’est donc dépité au petit jour qu’il se rendit au bureau de la détective.

L'issue de son investigation était couru d'avance mais il avait espéré d'autres résultats. Quelque chose qui les rapprocheraient encore un peu du voleur. Il avait gardé une image mentale de l'emplacement des forges au sein de la cité dans l'espoir que ça lui serve plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Eliaë Asiniël
L'Empathique
L'Empathique
Eliaë Asiniël
Âge : 33
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
Trafic métallique (Pv Aodrène) Left_bar_bleue2720/5000Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty_bar_bleue  (2720/5000)
Adage: Mes actes peuvent vous paraître obscur, mais ils sont ce qui me détermine.
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyLun 8 Sep 2014 - 10:55

Je ressassais encore et encore toutes ces informations que nous avions collecté. Se pourrait-il que cet homme ait été la victime d'un voleur et qu'il décide de faire lui même le procès de son voleur en s'en prenant aux autres ? Ce que je ne comprenais pas dans cette logique csétait le fait de s'en prendre à des innocents, car s'il avait eu un quelconque souci, il aurait pu directement venir en parler soit à la garde, soit à un détective tel que moi, engager un mercenaire pour l'aider, bien que je n'étais pas certaine que les mercenaires soient une bonne idée pour le coup. Je restais interdite un moment, cherchant les raisons qui auraient pu le pousser à une tel extrémité, seulement voilà, je voyais pas réellement et pour avouer il allait falloir que je pose mes idées clairement. Je prenais donc la direction du cabinet, ma fiole dans les mains. Une fois arrivé, je dépliais un grand morceaux de papier et commençait alors à écrire dessus.




Ordre de vol des forges Rayan-Kest-Ethionne-Legus-Aedor-Garmon
Ce qui a été volé Tous en gros
Ce que j'ai appris Que cette personne pourrait avoir été volé en arrivant ici
Indices - Un morceau doré qui provient probablement d'une épée d'apparat
- Un morceau de tissus provenant d'une écharpe probablement
- Les indications de mon indic qui décrit l'homme brièvement.
- Fête des forgerons

Je regardais encore et toujours ce tableau que je venais de faire, réfléchissant au pourquoi du comment. Si seulement je pouvais savoir ce qu'il s'était réellement passé pour mettre en marche la machine et pourquoi pas lui rendre service en lui rendant son arme et passer à autre chose. Je regardais encore le tableau lorsque je remarquais qu'il manquait des informations. Mais oui, le fait que l'homme en question s'appelait Renan et qu'il est dans un taudis dans la basse-ville. Cependant des taudis dans la basse-ville, ce n'était pas ce qu'il manquait. Il allait falloir passer par Kelt pour trouver cette personne et cela ne lui ferait probablement pas plaisir vu que la dernière fois on s'était légèrement brouillé pour une raison idiote. En espérant que cela allait allé quand, il ne me restait plus qu'à attendre Aodrène qui ne devrait pas tarder, enfin je l'espérais fortement. Justement, il me fallait d'une pensée pour qu'il apparaisse. Avais-je reçu un pouvoir divin d'apparition ? Mon idiotie me fit sourire et je ne laissais pas réellement le temps à Ao de se poser.

« Ne pose pas tes valises, on repart. Il faut qu'on aille dans la basse-ville. D'après mon indic, le gars qu'on recherche se nomme Renan et visiblement il habite un taudis là bas. Je pense que ça pourrait être un forgeron qui soit se découvre, soit est venu pour le festival des forgerons. Nous devons nous dépêcher alors tu me suis. »

Je l'emmenais de grès ou de force, prenant sa main. La vie dans la basse-ville n'était pas des plus agréable en vérité, trop de misère et pas assez de place. Trop de diversité dans la criminalité. Les pauvres qui cherchait un moyen de s'en sortir mais ne pouvait pas réellement compter sur quoi que ce soit pour l'aider car rien que le fait qu'il vienne de la basse-ville ne l'aidait pas. Je ne comptais plus les fois où j'avais ramasser plusieurs de ces jeunes qui tentaient de s'en sortir sans enfreindre la loi. Enfin je n'étais pas du genre à respecter toujours la loi, mais je leur avait donné quelques conseils et ils avaient plutôt bien réussis. Je soupirais doucement jusqu'à arrivé en vue de Kelt. Lorsqu'il me vit, je sentis ses sentiments bouillonner, il était pris entre le fait de m'envoyer voir ailleurs et celui de me prendre dans ses bras.

« Je t'assure que je ne t'aurais pas dérangé si ce... »

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase qu'il me prit dans ses bras et me demanda pardon. Je fus soulagé parce que loin d'être seulement un indic, il était aussi mon ami et un peu mon frère depuis le temps que nous nous connaissions.

« De quoi as-tu besoin ? »

« Je cherche un certains Renan qui vivrait dans un taudis de la basse-ville. Il pourrait avoir des choses à voir avec les vols et surtout avoir besoin de mon aide. »

« Je sais qui il est. Descend vers Nagal et ensuite tu remonte vers chez Lithia, tu verras une maison avec des volets verts et en piteuse état et bien c'est celle là. Bonne chance, ces derniers temps il est très tendu. »

« Merci. »

Je me dirigeais rapidement vers cette maison et finalement une fois sur le seul, j'entrais sans sommation en espérant qu'Ao m'avait suivit. Alors que le jeune homme s'approchait du mur, je lançais la fiole à ses pieds. Les effluves de celle-ci montèrent jusqu'à ses narines et alors qu'il tentait d'utiliser son don, il se cogna contre le mur. Ne comprenant pas, je lui expliquais la situation.

« Tu ne pourras plus utiliser ton pouvoir durant un certains temps et je pense que tu devrais ralentir. Les dernières fois tu as faillit resté coincé. »

Il me regarda et commença alors à avoir peur.

« N'aie pas peur, je ne te veux pas de mal. J'aimerais que tu me rende les armes des forgerons et aussi te proposer mon aide visiblement il y a quelque chose qui t'appartient qui aurait disparu non ? »

« Oui, l'épée que j'avais forgé exprès pour le concours, on me l'a volé. Un homme très baraqué, la peau bronzé et porte une sacoche à sa ceinture. »

Je regardais alors dans la direction d'Aodrène pour savoir si cela pouvait lui rappeler quelqu'un. Moi en tout cas ça ne me disait rien, mais il fallait dire que durant ce genre de festival, je n'étais pas très physionomiste et je faisait en sorte d'avoir le moins de contact possible avec les gens, la discrétion était aussi une grosse partie de mon métier.


Trafic métallique (Pv Aodrène) Signa_13
De tous les chemins que j'ai suivis, celui que j'ai pris est sans doute le plus long. Mais je m'y conformerais, parce qu'il me mènera là où je dois me rendre !

Eliaë écrit en #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyMer 10 Sep 2014 - 8:07


A peine arrivé, ils repartaient déjà. Après une nuit de veille Aodrène avait espérer un peu de repos mais Eliaë ne l’entendait pas de cette façon. Elle avait l’air d’avoir des informations. Au moins elle avait réussi. Elle savait qui elle cherchait et où le chercher. Quand à lui il n’eu pas le loisir d’intervenir, il se mit à sa suite et en profita pour admirer la ville et repérer les échoppes qui pourraient lui servir par la suite. Sans une grande envie de réfléchir il se laissa guider, se disant qu’il découvrirait les éléments bien assez tôt.

Elle retrouva son contact. Ils avaient une relation étrange, changeante. Pour préserver les apparence sans doute. Il n’intervint en aucune façon cette fois non plus, tous ces éléments faisaient parti d’un plan plus large et son heure viendra. A ce moment il faudra agir mais pas avant. Etait-il un simple pion ou le joker que l’on ne dévoile qu’au moment critique ? Dans tous les cas il attendait son heure.

Les deux comparses se dirigent ensuite vers le lieu désigné par l’informateur, l’Eladrin ne connais pas ce coin de la cité et le découvre au passage. Ce n’est pas le coin le plus accueillant mais en cherchant bien c’est ici que l’on doit pouvoir trouver tout ce dont on peut avoir besoin et sans traces. L’entrée dans la maison se fit sans détails, Eliaë entra d’un pas vif et lança une fiole au sol. L’homme prenant peur heurta le mur la tête la première. Elle avait donc maîtrisé son don. Un bref échange suivi et ils obtinrent des informations. Ce fut trop bref pour être inventé et le discours hésitant ne ressemblait en rien à une leçon apprise par coeur.
Eliaë se tourna vers moi avec un regard interrogateur.

“Cela ressemble à un homme que j’ai croisé durant la nuit. Un grand gaillard, peu bavard, il ne semblait pas rire beaucoup”

Il tentait de se remémorer plus de détails concernant l’homme mais il n’avait pas eu le temps de le détailler comme il l’aurait voulu. Cependant un détail lui revint.

“Un tatouage sur l’avant bras droit ? … Une sorte d’animal peut-être ?”

“Oui c’est exact, un … on en voit peu, un Frivole !”

C’était à son tour de regarder Eliaë, il n’avait pas idée de ce que pouvait être cette créature. Une espèce non présente sur Etragore ou simplement portait elle un autre nom la bas ? Mais au moins ils avaient une piste et sérieuse. Retrouver le voleur en serait que bien plus facile. Faire retrousser les manches à tous les suspect et le tatoué sera le présumé coupable. Restait maintenant à retrouver cet étrange individu. Néanmoins avant de partir il senti le besoin d’avertir le voleur.

“Reste dans le coin, je pourrais avoir besoin de toi. Et ne fais rien de stupide. On retrouve ta création et tu rends les armes. Une seule de vendu, ou tu mets un pied en dehors de la ville et plus personne n’entendra parler de toi. Jamais.”

Ensuite allant vers Eliaë il lui indiquait l’endroit où il avait aperçu un homme correspondant à la déscritpion durant la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Eliaë Asiniël
L'Empathique
L'Empathique
Eliaë Asiniël
Âge : 33
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
Trafic métallique (Pv Aodrène) Left_bar_bleue2720/5000Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty_bar_bleue  (2720/5000)
Adage: Mes actes peuvent vous paraître obscur, mais ils sont ce qui me détermine.
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyJeu 11 Sep 2014 - 16:49

Un homme qu'il avait croisé. Heureusement pour nous deux, on arrivait assez bien à se compléter. Ce que je n'avais pas aperçu, lui semblait l'avoir vu, un peu comme si tout cela était arrangé. Bien entendu, je savais pertinemment que ce n'était pas le cas, on ne pouvait pas décemment planifier ce genre de chose, surtout que si on m'avait dit que je mènerais une enquête avec Aodrène à Hydrasil, je crois bien que je ne l'aurais franchement pas cru. Cependant je le laissais parler avec le gars alors que je réfléchissais à toute allure. Quelque chose dans cette histoire était tout de même louche. Il était différent de l'homme eu sûre de lui. Différent de celui qui avait peur parce qu'il redoutait quelque chose. En vérité, il était résigné. Il avait pensé depuis bien longtemps que jamais il ne pourrait récupérer cette épée, ce joyaux qui était à lui et bien qu'il avait décidé de se venger sur tout le monde, je pouvais sentir sa gêne. Il n'était pas fier de ce qu'il avait fait et d'ailleurs j'étais persuadé qu'en fait il était même prêt à tout rendre avant le festival. Lorsque j'entendis Ao parlé, je ressentis une fois de plus une vague de culpabilité. Je me tournais vers mon compagnon.

« Ne t'en fais pas, il comptait même rendre ce qu'il avait volé avant le festival quand il s'est rendu compte que ses actions allaient entraîné autant de tristesse. J'ai tords ? »

Son regard me dit tout ce que j'avais besoin de savoir et bien plus encore. Il se demandait bien comment j'avais fait pour arriver à comprendre tout ça. Je repris donc tranquillement la route et sur le chemin tentait d'expliquer à Ai ce qu'était un Frivole.

« Pour répondre à ton interrogation de tout à l'heure. Un frivole est un mélange entre écureuil et dragon. De très petite taille, il sait devenir invisible. Ce n'est pas un animal dangereux, mais je me demande bien quel message ce type veut faire passer avec ce genre de tatouage. C'est étrange tout de même généralement les voleurs prennent des symboles fort et puissant, à moins qu'il ne compte sur le côté invisible de l'animal. »

Je haussais finalement les épaules. Parfois les gens étaient réellement étrange et je ne pouvais pas réellement comprendre ce qu'il leur passait dans la tête. Je suivais donc Ao qui me montrait ou il avait aperçu l'homme. Je cherchais des indices dans la rue, seulement trop de temps était passé et trop de gens aussi il n'y avait rien à exploité. Je regardais alors Koonie qui s'agitait sur mon épaule et puis l'Yiggnol descendit rapidement de mon épaule pour aller dans un coin d'une ruelle. Je ne comprenais pas toujours l'animal mais lorsqu'il revint avec dans les dent un genre de tissus, je ne peux que m'amuser de ce qu'il me ramenait. Prenant rapidement le morceau de tissus, l'animal grimpa le long de mon bras et finalement posa sa patte sur ma tempe. Les images qui défilèrent me montrèrent tellement de chose que j'eus un peu de mal à tout condensé.

« Visiblement il est passé par là bas, mais après il n'y a plus grand chose. Il va falloir y aller à l'instinct je pense mais nous ne devrions pas trop avoir de mal, je sais exactement qui vit par là bas. Et j'ai quelqu'un qui pourra m'aider. »

J'entraînais L'Éladrine dans la ruelle et finalement arrivés dans la ruelle nous tombions nez à nez avec le gars que nous cherchions. Sur mes gardes, je ne compris pas de suite comment j'avais pu le manquer. Je ne pouvais manquer personne pourtant et je compris alors en le regardant dans les yeux. Un bouclier, il avait un bouclier émotionnel. Pestant contre ces amulettes qui ne me permettait pas d'anticiper ses mouvements, je cherchais une faille lorsqu'il prit la parole.

« Alors on veut aider le pauvre gosse. »

Je serrais les dents. Encore un crétin qui se pensait bien meilleur que les autres. Avant que je n'ai pu dire quelque chose, un autre de ses comparses arriva, portant lui aussi un bouclier émotionnel.

« Ao, nous allons avoir du boulot. »

Et sans rien dire de plus les deux types se jetèrent sur nous.


Trafic métallique (Pv Aodrène) Signa_13
De tous les chemins que j'ai suivis, celui que j'ai pris est sans doute le plus long. Mais je m'y conformerais, parce qu'il me mènera là où je dois me rendre !

Eliaë écrit en #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptySam 13 Sep 2014 - 12:26


Eliaë avait encore fait son tour, il ignorait toujours comment elle faisait mais Ao savait que ce n’était pas du bluff. Elle savait des choses et ne s’était encore jamais trompé devant lui. C’était une bonne chose de lui savoir ce don mais parfois il se demandait comment il marchait.

En marchant vers un autre endroit, elle lui expliqua ce qu’était un frivole. A première vu une bête peu dangereuse mais avec des talents pour le moins singuliers. Ainsi elle pouvait se rendre invisible. Ao conduisait Eliaë à la taverne où il avait aperçu l’homme sans avoir la conviction qu’ils le croiseraient à nouveau mais c’est la où elle désirait aller.

Alors qu’ils approchaient Eliaë indiqua une ruelle et y entraina l’Eladrin. L’homme y apparut et surpris la détéctive. C’était chose rare, elle semblait voir les gens venir de loin en tous temps, mais cette fois elle ne l’avait pas vu venir. Cela ne présageait rien de bon. Alors que l’homme nouvellement apparut narguait Eliaë un autre sorti de nul part. Il fallait être aveugle pour penser que la situation se reglerait de façon diplomatique. Dans un ruelle à l’écart et sans passants seul un affrontement direct était à prévoir.

“Ao nous allons avoir du boulot”

Le combat commença, les deux hommes se jetèrent sur les deux compagnons dans le but de les faire taire. Ils était tout deux plus fort que l’Eladrin, comme souvent. Celui ci ne se laissa pas impressionner et utilisa l’élan d’un des deux homme pour le projeter contre un mur. Le bruit fut sourd et le choc violent. Cependant l’adversaire n’était pas encore à terre. Endolori et déboussolé mais encore plus hargneux. Il sorti une lame et tenta un coup direct sur l’Eladrin qui ayant tous ses esprit l’esquiva sans mal. Il ne savait si il devait neutraliser ou éliminer les adversaires, il se contentait pour le moment de cette danse, se riant de son opposant.

Eliaë se débrouillait avec son rival et l’Eladrin ne leur prêta guère d’attention. Quand l’homme voulu tenter un troisième assaut Ao décida qu’il était temps de mettre fin au manège. Il frappa vite et bien, plus vite que l’homme ne l’avait pensé, une série de trois coups précis. Le premier atteind le dessus de la main provoquant un grande douleur et forçant l’individu a lacher prise. Le second en plein dans le milieu du bras sur un nerf, source d’un engourdissement partiel du membre. Le dernier profitant d’une garde baissé trouva directement la partie inférieure de la mâchoire. Le claquement des dents se fit sec.

L’inconnu se trouva alors sonné et tenu en respect un lame sous la gorge. Sa seule solution se tenir tranquille, le regard de l'Eladrin se voulait malicieux, poussant l'homme le défier et tenter sa chance mais il ne fit rien. Ao scruta ensuite le reste de la ruelle cherchant Eliaë afin de voir comment elle s’en sortait. Peu-être avait-elle déja terrassé son adversaire ?

Revenir en haut Aller en bas
Eliaë Asiniël
L'Empathique
L'Empathique
Eliaë Asiniël
Âge : 33
Philosophie : Diplomatie
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Bélinois
Réputation:
Trafic métallique (Pv Aodrène) Left_bar_bleue2720/5000Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty_bar_bleue  (2720/5000)
Adage: Mes actes peuvent vous paraître obscur, mais ils sont ce qui me détermine.
MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) EmptyDim 14 Sep 2014 - 7:43

Le combat. Cela faisait un certains temps que je n'avais pas eu à combattre tout de même. Quelques jours ? S'étaient une première, car généralement à chaque requête demandé par les particuliers, j'avais le devoir de combattre. Pas que cela me dérange, bien au contraire en vérité, j'aimais bien me battre. Je l'avais durant toute mon enfance, que ce soit pour me défendre au début et ensuite pour attaquer en cas de besoin. En vérité, je ne faisais pratiquement que me défendre, il était bien plus rare pour moi de ne faire qu'attaquer. Les seuls fois où j'avais lancé l'offensive avant s'était pour éviter justement de me faire malmener par la suite. Une raison ? Je ne pensais pas en fait, seulement je savais parfaitement que pour garder un certains équilibre, parfois on avait besoin d'attaquer à la place de défendre. Je restais quelques secondes perplexe alors que j'avisais l'amulette. Rare était les personnes à savoir créer ce genre d'amulette et d'ailleurs leur usage était souvent uniquement pour l'académie lorsqu'il y avait des personnes dangereuses comme moi qui se devait d'être arrêté. Ceux qui pouvait influer sur les sentiments. Je me rendis compte dans ce moment à quel point je me reposais sur mon don. J'avais beau pester contre lui, depuis toute petite il était mon ancrage dans ce monde.

Sans même m'en rendre compte je l'avais utiliser, je me l'étais approprié. Le maudissant lorsque je ne contrôlais plus rien et le bénissant dans ce genre de problème. Car s'en était un. Le tout maintenant allait être de pouvoir mettre l'homme à terre sans trop l'amocher histoire de pouvoir lui soutirer des informations. Je ne pris pas d'autre minutes pour savoir comment j'allais faire et dégainais mes cimeterres assez rapidement tout en esquivant la hache qu'il tenta de me planter dans la tête. Ce n'était réellement pas poli de sa part de faire ce genre de chose et surtout dans prévenir. Dieu que mon don me manquait en ce moment. J'esquivais encore quelque coups jusqu'à ce que je me rende compte que bientôt j'allais être coincé. Avisant un tonneau à ma droite, je le laissais porter son coup de hache, sautant sur le tonneau et ensuite par dessus lui lui entaillant le bras. Il lui serait plus compliqué de tenir sa hache. Je me réceptionnais tant bien que mal alors que ma cheville cédait sous moi.

Une entorse à ce moment... c'était malin tiens. Je me repris cependant, même si techniquement ça faisait un mal de chien, je pouvais largement marcher. Rengainant un cimeterre rapidement, je m'approchais rapidement de l'homme à moitié en boitillant. Ma main électrisé se posa sur lui alors qu'il se tournait vers moi et après un regard furieux, il se contorsionna au sol quelque peu électrisé et par cela même paralyser. Ça ne durait pas très longtemps, je le savais parfaitement et il fallait absolument que je retrouve Aodrène. Traînant la carcasse de cet abrutis avec un peu de mal, je finis par retourner dans le coin de la ruelle pour vois mon compagnon de route qui s'en était plutôt bien sortis. J'arrachais alors l'amulette du cou de celui qui était paralyser et la rangeait dans ma sacoche avant de prendre la parole.


« Arrache lui son amulette s'il te plaît et garde là, je t'expliquerais après. »

Puis je ramenais l'homme du mieux que je pouvais vers lui. Les deux semblaient encore en vie ce qui était une chance pour eux. Cependant je lui laissais pas réellement le temps de reprendre son souffle que je m'approchais de lui, la main toujours autant électrisé. On pouvait remarqué les petits éclairs bleu-violet qui parcourait ma paume.

« Bien, je te laisse disons quelques secondes peut-être une minute pour me dire ou se trouve l'arme que vous avez volé ? »

Je ressentais désormais sa panique et un sourire carnassier remplaça mon expression neutre. Mieux valait lui faire peur.

« On a rien volé nous. C'est le frère, Aaron qui a prit l'épée du gosse. Il a dit que c'était comme d'habitude. C'était toujours le gosse qui faisait le boulot et lui qui en retirait les honneurs alors il ne voyait pas pourquoi cette fois-ci le gosse n'a pas voulu faire ce qu'on lui demandait. »

Je soupirais bruyamment, encore une histoire de famille. Bordel, mais ils ne pouvaient pas s'entendre pour une fois ? Sérieusement, eux avaient une famille, il devrait s'estimer heureux au lieu de tenter de toujours s'accaparer les talents des autres. Je regardais finalement L'Éladrin avec un regard qui en disait long sur ce que j'en pensais. Je ne savais pas s'il avait une famille où non, mais j'espérais sincèrement qu'il s'entendait mieux avec eux, s'il en avait une.

« Il est où le frère ? Que je lui rende une petite visite. »

« Juste la maison du coin, tournez la rue, là où on a commencé à se battre et vous trouverez à droite la porte d'entrée. Je vous en prie lui dites pas que c'est nous qui avons parlé. Il manipule les sentiments, c'est un type dangereux. »

Oh génial, il allait falloir que j'utilise ce que la directrice m'avait donné si la potion ne marchait pas. D'un autre côté, c'était mieux ainsi. Moins nous avions de problème pour le ramener, mieux ça serait. Je regardais alors les amulettes et enfin Ao.

« On va mettre ces amulettes, ce sont des boucliers émotionnelles. Vu qu'il manipule les sentiments ça nous évitera de se faire manipuler. »

Je m'arrêtais un instant et finalement reprit la parole.

« C'est qu'il me semble ne jamais t'avoir dit mon don de naissance. Ce qui me permet de faire si bien mon travail. »

Je respirais un grand coups et finalement reprit la parole.

« En fait, en plus de manipuler la foudre, je suis empathe. C'est pour ça qu'on ne peut pas réellement me cacher sa présence et ainsi me surprendre. J'aurais probablement dû te le dire la première fois que nous nous sommes vu, mais généralement les gens on tendance à s'enfuir en courant lorsqu'il m'entende dire ça. »

Je lui souriais, mais j'étais tout de même tendu. Bon nombre de personne s'était enfuis en entendant mon don de naissance, d'autre ne le connaissait pas encore et d'autre s'y était fait. J'espérais qu'Ao serait de la troisième catégorie. Mais pour le moment, le plus urgent était de récupérer cette épée et d'en finir avec tout ce bazar. Sans attendre de réponse de sa part, je ficelais nos gaillard en leur jetant un regard mauvais et finalement je me dirigeais vers la maison. La suite allait probablement être des plus intéressante.


Trafic métallique (Pv Aodrène) Signa_13
De tous les chemins que j'ai suivis, celui que j'ai pris est sans doute le plus long. Mais je m'y conformerais, parce qu'il me mènera là où je dois me rendre !

Eliaë écrit en #6699ff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Trafic métallique (Pv Aodrène)   Trafic métallique (Pv Aodrène) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Trafic métallique (Pv Aodrène)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: La Goule souriante :: Écrits archivés-