­
 

Partagez
 

 Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aramis Barezio
L'Audacieux
L'Audacieux
Aramis Barezio
Philosophie : Instinctif
Faction ou Clan : Au service de Varakir

Attributs
Races: Varakirois
Réputation:
Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Left_bar_bleue220/5000Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty_bar_bleue  (220/5000)
Adage: Un esprit courageux anoblit le plus petit des hommes.
MessageSujet: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] EmptyLun 23 Juin 2014 - 14:42

La neige et le froid. Deux choses que je voyais pour la première fois. Lorsque je fus sorti de cette forêt de sapin et arbres aux milles odeurs. Je vit cette neige blanche tomber doucement. Elle tapissait le sol de douceur. Traam, mon aigle, volait au dessus de la route et marquait de son plumage noir le ciel bleu.

Lorsque je vit que le soleil était haut dans le ciel, je finit par m'arrêter en haut d'un colline. Plus bas serpentait un fleuve et quelques kilomètres deriere le fleuve il y avait un village, au nord, il y avait la forêt que je venais de traverser, et au sud des montagne qui s'élevait et toucher presque le ciel. Je sortit de mon havresac de la viande séché et du pain. Traam partit pour chasser des lapins ou des mulots.

Après ce repas, je repartis vers le village. Lorsque j'atteignis la rive, je remarquais quelque chose d'étrange. L'eau ne s'écoulait pas, elle était dur et immobile. Je mis donc un pied dessus, rien ne se passais. Je mis deux pieds, un craquement se fit entendre. Je décide de traverser. J'atteint un quart de la distance, mais a la moitié de la distance, le sol se fissure et je tombe, l'eau est glacial, je m'agrippe au sol mais mes gants glissent. De l'eau s'infiltre dans mon nez et ma bouche. Le sol continu de se briser.

Je coule et tout deviens noir, puis j'entend des pas au-dessus de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Lilandrile Al'Sharam
Cœur cendré
Cœur cendré
Lilandrile Al'Sharam
Philosophie : Libertarisme
Divinité(s) : Solarim / Phélemée
Faction ou Clan : Clan Solgrem

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Left_bar_bleue900/5000Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty_bar_bleue  (900/5000)
Adage: Je ne suis la destinée que parce que c'est celle que j'ai choisi.
MessageSujet: Re: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] EmptyMer 25 Juin 2014 - 4:44


11ème jour de Vur 16ème année de l'ère du second souffle

La route devenait de plus en plus fraîche au fur et à mesure qu'elle se rapprochait de la Norpalie. Il s'agissait du seul continent qu'elle n'avait pas énormément visité. Au bien entendu elle en connaissait quelques coins et notamment Fort-froid, mais elle savait aussi qu'elle ne connaissait pas parfaitement cette contrée. Son regard se posa sur la forêt qui laissait place à la neige. Craquante, froide, bruyante. Pourtant l'éladrine était du genre silencieuse d'origine, alors là, le fait qu'elle puisse entendre chacun de ses pas la rendait anxieuse en quelque sorte. Elle ne se souvenait pas de ce détails de la fois d'avant, mais après tout vu son âge elle oubliait certains détails par moment. Il était aussi évident qu'avec le temps la terre changeait petit à petit et que le climat était plus rude ou moins rude et parfois même il pouvait changer du tout au tout. Lilandrile regardait donc autour d'elle tranquillement. Elle n'était pas habitué à ce genre de climat, mais en vérité elle se faisait à tout, tout simplement parce qu'elle avait eu un bon professeur. Une personne magnifique et merveilleuse qui lui avait appris des tas de choses et qui lui avait à avoir l'esprit ouvert et à avoir l'esprit d'aventure aussi. C'était surtout pour lui qu'en fait elle parcourait le monde. Pour comprendre ses paroles, pour comprendre les autres parce que peu importait qui ont été et de quelle culture on venait, il y avait toujours à apprendre des autres.

La jeune femme souriait tranquillement pour elle-même bien entendu vu qu'elle était toute seule. Elle regarda si elle portait bien ses armes, rangea son sac et finalement regarda alentour. Elle avait repéré quelques temps avant des petites fleurs de couleur blanche. Difficile de réellement les voir avec la neige, seulement la jeune femme possédait un don qui lui permettait de favorisé l'un de ses sens. Elle laissa donc le reste de ses sens en suspend et améliora sa vue. Il ne lui fallut pas longtemps pour les retrouver, la vue ainsi améliorée lui permettait de repérer des détails assez minime et de les voir bien mieux que quiconque. Elle pouvait ainsi repérer des signes de vie à plusieurs mètre de là, sans pour autant que cela ne dépasse le kilomètre. Il ne fallait pas abusé non plus. Concentré sur ses plantes elle n'entendait plus grand chose et ne sentait pas plus en vérité. Le désavantage de ce don c'était qu'elle était quasiment sourde, qu'elle ne sentait rien, que son toucher était médiocre et que bien entendu elle n'avait quasiment plus de goût. L'avantage c'était qu'elle pouvait favoriser n'importe quel sens sans avoir besoin de se prendre la tête avec l'un ou l'autre. Lilandrile prit donc le temps de revenir à des sens normaux lorsqu'elle eut trouvé cette plante qu'elle trouvait réellement magnifique. Avec la vue accrue, elle avait pu remarqué à quel point cette petite fleur était détaillé de la tête aux pied.

C'est à ce moment là qu'elle entendit craquer la glace. D’ordinaire, elle possédait déjà une bonne ouïe et cela lui permettait d'anticiper rapidement, pourtant, elle n'était pas sur de la glace alors pourquoi celle-ci craquait ? Peut-être tout simplement parce le temps se réchauffait un peu. Elle haussa les épaules et finalement cru voir quelque chose au loin. Favorisant de nouveau sa vue, elle remarqua un homme sur la glace. Mais que faisait-il là ? Une question somme toute logique, seulement voilà, elle n'eut pas réellement le temps de trop se la poser que la glace céda et que le jeune homme sombra. L'éladrine laissa tomber sa vue accrue et lâcha la plante qu'elle tenait. Récupérant une corde dans son sac, elle fit rapidement le tour du lac et accrocha un morceau de la corde autour d'un tronc et l'autre tour de sa taille. Sans prise de tête elle se jeta dans l'ouverture. Le froid s'infiltra par toutes ses pores, mais repoussant cette sensation elle favorisa de nouveau sa vue. Trouvant le bras de l'homme, elle le tira et le remonta. Une fois sortit de l'eau, le froid paraît plus chaud, seulement elle sait parfaitement que ce n'est pas vrai.

Vérifiant que l'homme respire encore, la jeune femme l'allonge près d'un arbre. Elle récupère pour elle des affaires sèches et se changent rapidement. Laissant l'homme là quelques minutes, elle court par delà la forêt pour dénicher du bois sec et revint quelques minutes plus tard. Il lui suffit de quelques minutes supplémentaire pour tout installé et un feu ronfle doucement, léchant de sa chaleur les deux jeunes personnes totalement gelé. L'éladrine se penche sur l'homme qui a faillit finir noyer et qu'elle s'est empressé de récupérer. D'après son physique, il pourrait être de Varak, mais là encore elle n'en est pas certaine. Elle a vécu quasiment toute sa vie à Bélin et n'a que peu vu Varak, quelques fois seulement et pas assez pour dire qui pouvait réellement être d'où. D'un autre côté dans la situation actuelle, peu importe. Secouant doucement l'homme, elle tente de le faire se réveillé.


« Hey, vous allez bien ? »

Elle commence à se réchauffé et préparer des boissons chaudes. Heureusement pour lui, il n'est pas resté longtemps dans l'eau et n'a donc pas avalé beaucoup d'eau, pas plus que celle qu'il a recraché en sortant du lac. Elle attend donc patiemment qu'il daigne se réveiller.


Couleur de parole : #336666
Revenir en haut Aller en bas
Aramis Barezio
L'Audacieux
L'Audacieux
Aramis Barezio
Philosophie : Instinctif
Faction ou Clan : Au service de Varakir

Attributs
Races: Varakirois
Réputation:
Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Left_bar_bleue220/5000Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty_bar_bleue  (220/5000)
Adage: Un esprit courageux anoblit le plus petit des hommes.
MessageSujet: Re: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] EmptyDim 29 Juin 2014 - 17:52

Tout est en suspens autour de moi, j'ai l'impression de couler et de flotter dans cette eau glaciale puis la douleur, l'eau qui se fraie un passage dans le nez, dans la gorge et dans les poumons. Et puis, la chaleur enveloppe mon poignet et le noir m'envahit. 

Et encore une fois la douleur de l'eau qui ressort des poumons, je me sens confus, les sens à la fois endormi et en alerte. On m'allonge quelque part, et quelqu'un s'éloigne en courant. Puis je m'endors...

Une voix féminine me demande quelque chose. Je ne comprend pas, je relève la tête et ouvre les yeux. Le soleil dans le dos de mon sauveur m'éblouit et m'empêche de voir son visage.

J'essai de parler mais ma respiration se bloque. Et ma tête retombe dans la neige. Je l'impression de n'avoir fermé les yeux seulement quelques secondes mais lorsque je les ouvres, il fait nuit. 

Des flammes s'élèvent a une trentaine de centimètres au dessus du sol. Je regarde autour de moi, Traam, mon aigle, et blottit contre ma cotte droite. 

Je cherche mon sauveur du regard. 
Revenir en haut Aller en bas
Lilandrile Al'Sharam
Cœur cendré
Cœur cendré
Lilandrile Al'Sharam
Philosophie : Libertarisme
Divinité(s) : Solarim / Phélemée
Faction ou Clan : Clan Solgrem

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Left_bar_bleue900/5000Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty_bar_bleue  (900/5000)
Adage: Je ne suis la destinée que parce que c'est celle que j'ai choisi.
MessageSujet: Re: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] EmptyMer 2 Juil 2014 - 2:40

Elle attendait patiemment qu'il veuille bien émergé de ce pseudo-coma que sa chute dans le lac avait provoqué. Le temps semblait être moins frais au fur et à mesure que la chaleur du feu réchauffait les deux personnes autour. La jeune femme savait parfaitement qu'il pourrait ne pas survivre, seulement même si elle était herboriste, elle n'était pas médecin. Peut-être serait-ce une étape intéressante dans sa vie que de devenir médecin itinérant. Seulement voilà, il n'y avait pas d'intérêt sachant qu'elle ne pouvait se soigner qu'elle même et pas les autres. Alors à quoi bon ? Elle laissa ses pensées vagabonder pendant l'attente, repensant au raisons de ses départs successifs, repensant à cette enfance chaotique parsemé de mort et de mensonges. Tant de choses s'étaient passées que l'Éladrine se demandait bien si un jour cela s'arrêterait. Trop de changement et surtout trop de blessure. Si elle n'avait pas été physique pour la plupart, elles avaient était morales et les blessures morales sont bien pire, car elle touche non seulement la tête mais aussi le cœur. Cœur si fragile. C'est ses frères qui avaient trouvé ce surnom cœur cendré. Il n'avait pas pensé à mal en fait, et finalement à bien y repenser ils avaient raisons. Mon passé me rongeait tel les flammes mordant avidement le bois pour survivre jusqu'à avoir tout consumé, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que de la cendre et que rien d'autre ne puisse être reconstruit dessus. Mais comme lui avait dit son père un jour, il existait des choses, petites parfois, d'autre plus grandes qui pouvait laisser place après la cendre. Elle s'était toujours demander quoi et n'avait encore jamais eu de réponse.

Alors que le jeune homme ne semblait pas encore enclin à se réveillé entièrement, l'herboriste entendit un bruit non loin d'eux. Elle prit le temps de laisser allé son ouïe. Son don était tout de même un sacré don du ciel et elle était heureuse de l'avoir. Elle écouta tranquillement et se rendit compte qu'il s'agissait d'un marcassin. Plus loin, un couple d'écureuil semblait se disputer une noisette et encore un peu plus loin des lapins. Ah, elle n'était pas chasseuse, mais la viande fraîche serait meilleure que la viande séché pour l'homme imprudent. Elle se leva donc vérifiant qu'il ne craignait rien. De toute façon elle n'était pas loin et pourrait revenir rapidement. Laissant son ouïe revenir à la normal, elle se leva et entreprit de récupérer les deux dagues qu'elle gardait en cas de combat rapproché. Elle s'avança doucement, heureusement pour elle, son travail au niveau du combat lui avait permit d'être assez souple et surtout silencieuse. Elle s'approcha sans mal de la tribut de la lapin. Enfin il n'était que quatre ce n'était pas énorme mais bon tout de même. La jeune femme favorisa donc sa vue, le lancer était quelque chose ou elle n'excellait pas et une fois encore ce don s'avérait précieux.

La première dague atteignit le premier lapin à la tête, la seconde brise l'échine du second et la troisième se planta dans la patte du lapin qui était entrain de s'enfuir. l'Éladrine rechignait un peu à en tuer trois mais il y avait un aigle et il allait probablement avoir faim lui aussi. Elle s'approcha des deux premiers lapins et les récupéra elle s'approcha du dernier lapin et en s'excusant d'avant lui brisa le cou. Elle se releva ensuite, remerciant Solarim pour son don. Et finalement alla s'en occuper près du lac gelé. Elle enleva la peau et les viscères des lapins et les nettoya. Par la suite, elle découpa les morceaux de viande. Elle posa l'un des lapin près de l'aigle et commence à sortir des herbes pour assaisonner les morceaux des deux autres. Lilandrile était entrain de se dire que finalement ce n'était pas une mauvaise chose qu'elle ait emmener avec elle ses casseroles. Peut importe comment on voyait la chose, il y avait là un certain besoin. Elle récupéra donc un peu d'eau, mit le lapin et l'assaisonnement dans la casserole et s'approche du feu pour le mettre dessus. C'est à ce moment là que la jeune femme remarque qu'il la cherche. Elle finit par s'approcher, laissant de côté de reste qui commence doucement à chauffer et lui ouvre la bouche pour lui poser une feuille de menthe, rien de mieux que la menthe pour remettre les esprits en place.


« Vous savez, vous devriez réellement faire attention où vous marchez. La Norpalie ce n'est pas une forêt ou seuls les bêtes sont les dangers, ici tout peut-être un danger. »

Elle s'arrêta quelque second et reprit.

« Vous n'avez pas de blessure apparente mais je ne vous ais pas déshabillé pour savoir si vous étiez blessé, si c'est le cas n'hésitez pas à le dire je suis herboriste je pourrais vous faire des cataplasmes. »

Elle s'arrêta encore un instant et finalement reprit encore.


« Sinon j'ai préparer de quoi se réchauffer et la viande est entrain de cuire. Je ne sais pas si votre aigle mangera mais j'ai pris un lapin pour lui aussi vu qu'il ne voulait pas bouger. »

Et elle repartit vers le feu pour vérifier que la viande ne brûle pas.


Couleur de parole : #336666
Revenir en haut Aller en bas
Aramis Barezio
L'Audacieux
L'Audacieux
Aramis Barezio
Philosophie : Instinctif
Faction ou Clan : Au service de Varakir

Attributs
Races: Varakirois
Réputation:
Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Left_bar_bleue220/5000Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty_bar_bleue  (220/5000)
Adage: Un esprit courageux anoblit le plus petit des hommes.
MessageSujet: Re: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] EmptyJeu 3 Juil 2014 - 8:10

Je me sens comme après une longue nuit de sommeil profond. La lumière du feu m'aveugle légèrement et quelqu'un se place devant moi. Une femme, elle me met quelque chose dans la bouche. Je crois que c'est de la menthe.  

« Vous savez, vous devriez réellement faire attention où vous marchez. La Norpalie ce n'est pas une forêt ou seuls les bêtes sont les dangers, ici tout peut-être un danger. »

Une pause.

« Vous n'avez pas de blessure apparente mais je ne vous ais pas déshabillé pour savoir si vous étiez blessé, si c'est le cas n'hésitez pas à le dire je suis herboriste je pourrais vous faire des cataplasmes. »

Encore une pause.

«Sinon j'ai préparer de quoi se réchauffer et la viande est entrain de cuire. Je ne sais pas si votre aigle mangera mais j'ai pris un lapin pour lui aussi vu qu'il ne voulait pas bouger. »

Elle se lève et va vers le feu. Elle a une longue tresse grise qui lui descends de la nuque. Elle a des vêtements gris qui se fondent dans l'obscurité ambiante. Je suppose que c'est une éladrine. 

Je m'appuie sur mes bras, puis sur mes jambes. Je tient debout, je fais quelques pas et je perd l'équilibre. Je me tiens contre un arbre pour ne pas tomber. Je reprends mes esprits pendant quelque seconde. Je m'étire. Je sens l'air froid entrer dans mes poumons. Je vérifie si mon arme est encore ici. Elle y est. Je m'assois par terre en face de la femme et je dit:

« Merci beaucoup de m'avoir sauvé. J'espère que je ne vous dérange pas trop. Et je suis désolé de rien avoir à vous offrir pour m'avoir sauver. »
Revenir en haut Aller en bas
Lilandrile Al'Sharam
Cœur cendré
Cœur cendré
Lilandrile Al'Sharam
Philosophie : Libertarisme
Divinité(s) : Solarim / Phélemée
Faction ou Clan : Clan Solgrem

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Left_bar_bleue900/5000Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty_bar_bleue  (900/5000)
Adage: Je ne suis la destinée que parce que c'est celle que j'ai choisi.
MessageSujet: Re: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] EmptyVen 4 Juil 2014 - 4:10

Lilandrile reprends sa place près du feu et ne semble pour le moment plus s'occuper de l'homme non loin d'elle. Pas qu'elle s'en détourne maintenant qu'elle a vu qu'il allait bien, juste parce qu'elle ne voulait pas que la viande en vienne à carbonisé seulement pour savoir s'il allait bien. La jeune femme se demanda d'ailleurs s'il avait des blessures quelconque. Après tout elle était tout de même herboriste et si elle ne pouvait pas soigner les autres, elle pouvait néanmoins soigner les blessures bénignes et s'occuper des blessures plus sévères. Elle allait justement lui demander s'il allait bien lorsqu'en tournant la tête, elle le vit se lever ou alors tenter de se lever. Visiblement il était encore groggy ce qui était étrange vu qu'il n'avait pas été drogué. Après, l'Éladrine n'avait jamais plongé tête la première dans un lac et n'avait pas été quasiment noyé donc elle ne savait pas réellement ce que cela faisait. Le laissant reprendre ses esprits et probablement contenance, elle se contenta de le regarder. Elle le regarde tranquillement, espérant qu'il tiendra sur ses pieds, de toute façon quoi qu'il arrive, elle est plus grande que lui et pourra donc plus facilement lui venir en aide, cependant, après quelques minutes elle se rends compte qu'il n'en a pas besoin. Une fois remit debout, il se rassoit finalement, étrange homme que voici, pourquoi s'être mit debout si c'est pour finalement s'asseoir à nouveau ? La jeune femme hausse les épaules et s'en va reprendre son travail lorsqu'elle l'entends.

Elle le regarde un instant interloqué. Il est étrange, un peu trop d'ailleurs. Pourquoi aurai-elle besoin qu'on lui offre quelque chose ? Seulement parce qu'elle a empêcher une personne de mourir ? L'herboriste doutait que cela se passe ainsi. Elle n'avait rien à recevoir en retour et n'espérait pas recevoir quelque chose. Elle n'était pas de ces gens cupide qui ne faisait les choses que s'ils étaient certains de recevoir une compensation en échange. Jamais de sa vie elle n'avait demandé une compensation et elle doutait fortement d'avoir à en demander une dans ce cas précis. Bon sang, il avait faillit mourir parce qu'il n'avait pas fait attention pourquoi devrait-elle recevoir quelque chose de sa part ? Secouant la tête comme s'il avait dit une idiote, la jeune femme reprit la parole.


« Vous n'avez rien à m'offrir, je ne vous ais pas sauver pour que vous me donniez quelque chose en échange. Le principal c'est que vous alliez mieux. »


L'Éladrine aurait pu se sentir vexée de la remarque. Après tout, elle aurait pu prendre cela méchamment en se disant qu'il la prenait pour quelqu'un de cupide. Ça aurait pu être une insulte, mais seulement voilà, ce n'était pas le cas, elle se fichait bien de ce que le gens pensait d'elle. Ils pouvaient la critiquer, voir même faire en sorte de la rabaisser devant les autres, ce n'était pas cela qui allait changer quoi que ce soit dans sa vie. Elle était plus vieille que la plupart d'entre eux, elle avait vécu plus d’événement que la plupart d'entre eux alors elle connaissait parfaitement les autres races et leur façon de faire. Mais là, ce n'était pas le cas, il n'avait visiblement pas chercher à l'insulter. Une formule de politesse ? Peut-être. Elle n'en savait rien, elle avait vécu avec les humains pendant un moment mais aucun d'entre eux n'avait fait ça jusque là. Elle se souvint alors d'Enya. La douce et charmante Enya, sa sœur de cœur. La seule qui ait réussit à entrer dans sa vie au moment où tout allait si mal. Un sourire furtif passa sur ses lèvres et finalement elle reprit la parole.

« Bon maintenant que vous semblez à même de m'écouter et de comprendre ce que je vous dit. Avez-vous des blessures quelconque à faire soigner ? Des coupures, des déchirures ou tout autre chose ? Je pense que vous allez encore avoir froid durant un moment, si vous avez des vêtements de rechange, je vous conseille de les mettre nous feront sécher les autres en attendant sinon vous ne voulez pas finir en état d'hypothermie. »

La jeune femme reprends alors ce qu'elle faisait quelques secondes auparavant, laissant le jeune homme se changer en cas de besoin. Et finalement après plusieurs minutes enlève la viande du feu et tends un assiette à son comparse.

« C'est du lapin, frais, je me suis dit que la viande séchée ne serait pas bonne pour vous alors que vous venez de passer non loin de la noyade. Je vous en prie mangez. »


Elle commença son plat à elle et se rendit compte qu'elle ne s'était pas présenté.

« Au fait, je me nomme Lilandrile. »

Voilà qui était fait. Lil reprit son repas tranquillement espérant qu'il aimait le lapin et surtout le lapin aux herbes.


Couleur de parole : #336666
Revenir en haut Aller en bas
Aramis Barezio
L'Audacieux
L'Audacieux
Aramis Barezio
Philosophie : Instinctif
Faction ou Clan : Au service de Varakir

Attributs
Races: Varakirois
Réputation:
Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Left_bar_bleue220/5000Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty_bar_bleue  (220/5000)
Adage: Un esprit courageux anoblit le plus petit des hommes.
MessageSujet: Re: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] EmptySam 5 Juil 2014 - 17:37

La femme entame la discussion, je l'écoute distraitement. Finalement elle me propose de changer mes vêtements froid et mouillés. Je me lève et je pars derrière quelques arbres denses pour me changer. Ces vêtements sont des vêtements conçues pour la vie dans le désert, il ne me permettront pas de beaucoup me réchauffer.

Je viens me rasseoir face au feu. L'éladrine me tend une assiette, elle me dit que c'est du lapin. Puis après un bref silence, elle me lance:

« - Au fait, je m'appelle Lilandrile. »

Je relève la tête et détourne mes yeux des flammes, je me rend compte que je ne me suis pas encore présenté. Je lui répond donc :

« Moi c'est Aramis, ravi de vous rencontrer»

Je prend des reste de lapin et je les envoies à Traam, mon aigle. Ensuite, j'attrape mon sac et je sors ma gourde, une pot en fonte et une sacoche. Je compte me préparer du thé pour me réchauffer. Je met le pot sur des braise et verse de l'eau dedans. Ensuite je sors des feuilles de thé de ma sacoche que je dépose dans l'eau. Et je demande à Lilandrile :

« Vous voulez du thé? C'est pratique contre le froid.»
Revenir en haut Aller en bas
Lilandrile Al'Sharam
Cœur cendré
Cœur cendré
Lilandrile Al'Sharam
Philosophie : Libertarisme
Divinité(s) : Solarim / Phélemée
Faction ou Clan : Clan Solgrem

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Left_bar_bleue900/5000Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty_bar_bleue  (900/5000)
Adage: Je ne suis la destinée que parce que c'est celle que j'ai choisi.
MessageSujet: Re: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] EmptyDim 6 Juil 2014 - 14:34

Il n'avait pas réellement répondu à Lilandrile concernant ses blessures. Peut-être n'avait-il pas entendu ou peut-être qu'il n'en avait pas. Si c'était le cas, il aurait tout simplement pu dire qu'il n'était pas blessé, cela aurait évité à l'herboriste d'attendre une réponse comme une idiote. Oh elle n'était pas du genre à s'énerver et encore moins à chercher des noises pour une si petite chose mais bon il y avait tout de même un manque de respect flagrant. Peut-être était-ce du à son âge, ou au fait qu'elle était Éladrin, peu lui importait de toute façon. Haussant les épaules, elle laissa tombé ses réflexions et le regarda faire son thé. Visiblement il en avait besoin pour se réchauffer. Bien évidement venir dans ses régions sans se protéger n'était réellement pas une bonne idée et ça pouvait rapidement devenir très dangereux. La preuve en était, il avait faillit mourir noyer et s'il continuait ainsi il mourrait de froid. Elle l'avait bien vu partir et revenir avec des vêtements propres, mais il n'y avait rien de très chaud dans ce qu'il portait bon au moins elle connaissait son prénom. Elle ne pouvait pas dire qu'elle était ravie de le rencontrer sachant qu'elle ne connaissait pas, elle serait ravie plus tard si cela était le cas. La jeune femme se rendit compte au fil qu'elle n'avait pas répondu à sa question.

« Non merci, je ne vois pas de thé, je ne supporte pas les effluves. »

Une vérité bien étrange pour elle qui était herboriste. Elle pouvait préparer de nombreuse choses, boire de nombreuses potions pour se soigner, utiliser des onguents tous plus diverses les uns que les autres et bien entendu manger des herbes elle était en revanche incapable de boire du thé. Cela lui donnait la nausée et bien vite elle finissait par vomir le tout. Peut-être que le mélanger directe des herbes et de l'eau ne plaisait pas à son estomac ou plutôt à son palais finalement. Elle haussa imperceptiblement les épaules et partit tranquillement vers le lac pour laver les écuelles et la casserole qui lui avait servit à faire la cuisine. Une fois ceci fait, elle sortit ses deux épées de leur fourreau et les posa en équilibre sur ses jambes. D'abord de la méditation et ensuite quelques exercices. Elle laissa pendant ce temps le jeune homme boire son thé et s'occuper de son animal de compagnie qui n'avait finalement pas accepté le lapin complet qu'elle lui avait dépecé. Tant pis, il servirait à une autre charogne probablement. L'herboriste finit par se lever et s'éloigner un peu du campement de fortune pour finalement s'entraîner.

Des mouvements fluides, tranquille au début qui amenait à la concentration et à la recherche de l'équilibre. Puis des mouvements plus rapide, toujours fluides mais on sentait les lames siffler dans l'air et finalement après un temps, des mouvements moins fluides et plus violents, destiné à terminé son adversaire. Tant de chose dans sa tête, tant de connaissance qu'elle ne pourrait pas réellement transmettre si elle restait comme elle était. Un soupira s'échappa de ses lèvres et finalement elle revint au campement, regardant l'homme tranquillement. Ses exercices n'avaient pas durée plus de dix minutes, il ne fallait pas s'épuiser pour rien et finalement, l'Éladrin se rassit. Favorisant son ouïe pour savoir si la route était tranquille. Elle n'avait pas rangé ses épées, elle monterait la garde cette nuit, parce qu'elle n'avait pas sommeil de toute façon comme chaque fois qu'elle prenait la route.il lui arrivait même parfois de ne pas dormir de plusieurs jours. Cependant une fois son ouïe revenue à la normale, la jeune femme laissa parler sa curiosité.


« Dites moi qu'est ce qui vous a poussé à venir dans cette région que visiblement vous ne connaissez pas ? »


Couleur de parole : #336666
Revenir en haut Aller en bas
Aramis Barezio
L'Audacieux
L'Audacieux
Aramis Barezio
Philosophie : Instinctif
Faction ou Clan : Au service de Varakir

Attributs
Races: Varakirois
Réputation:
Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Left_bar_bleue220/5000Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty_bar_bleue  (220/5000)
Adage: Un esprit courageux anoblit le plus petit des hommes.
MessageSujet: Re: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] EmptyJeu 10 Juil 2014 - 9:23

Lilandrile me répond qu'elle ne supporte pas le thé, c'est curieux pour une herboriste. Je ne prépare donc qu'une tasse. Lorsque je m'apprête à la boire, la femme se lève et se livre à d'étranges exercices de concentration. Puis par dans la forêt. Par moment j'entend le sifflement d'une lame. Je m'occupe de mon aigle Traam, il se repose puis il s'envole, certainement pour chasser. Elle revient une dizaines de minutes plus tard tard.  

Elle me questionne sur la raison de mon périple.

« J'aime bien les voyages, ça me permet d'apprendre des choses sur le monde. J'aimerais aussi visiter les territoires orc et nains. Ensuite j'écrirais un livre sur mon périple. Et vous ? D'après votre accent je remarque que vous n'êtes pas norpalienne, je dirais plutôt belinoise. Donc je pense qu'il est appropriés de vous retourné la question si elle n'est pas trop indiscrète. À mois que je me trompe? »
Revenir en haut Aller en bas
Lilandrile Al'Sharam
Cœur cendré
Cœur cendré
Lilandrile Al'Sharam
Philosophie : Libertarisme
Divinité(s) : Solarim / Phélemée
Faction ou Clan : Clan Solgrem

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Left_bar_bleue900/5000Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty_bar_bleue  (900/5000)
Adage: Je ne suis la destinée que parce que c'est celle que j'ai choisi.
MessageSujet: Re: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] EmptyVen 11 Juil 2014 - 4:43

Une question, une réponse. Voilà ce qu'elle obtenait et c'était tant mieux. Son attitude pouvait paraître froide et distante, mais elle avait été élevé comme ça. Se tenir loin des gens étaient une seconde nature pour elle. Si cela n'était pas accepté pour certains, elle espérait sincèrement que lui ne s'en offusquerait pas. Elle avait tellement l'habitude d'être toute seule que la situation actuelle lui semblait totalement incongru et elle avait du mal à s'en tenir aux paroles ou aux geste d'origine. On disait souvent que les Éladrins étaient des gens mystérieux de par nature et bien Lilandrile ne faisait pas exception à la règle. Ne parlant que peu d'elle, n'engageant jamais la discussion sur des sujets personnelles ou alors familiales. Hors de question de parler des sujets qui fâche. D'un autre côté parler tout court lui coûtait un peu aussi. Ce n'était pas par manque de considération des humains ou autres. Elle avait une amie humaine très chaleureuse et adorable, c'était surtout parce qu'elle n'avait pas envie de devenir cynique et désobligeante. Bien entendu quand on la connaissait, ont se rendait compte rapidement que la façade de la froideur était en fait un masque pour cacher les blessures du passées. Blessures dont la jeune femme n'arrivait pas à se remettre. Et puis de toute façon qui irait demander quoi que ce soit sur son passé à un Éladrin ? Il fallait être soit sot, soit fou, déjà qu'on en voyait bien peu, que personne ne les connaissait mieux fallait s'en éviter de s'en mettre un à dos.

Surtout que personne ne savait réellement ce dont ils étaient capable. Pouvait-il faire de la magie ? Savait-il se battre ou était-il pacifique ? Il y avait de tout cela et tellement plus encore. Un apprentissage complet, le combat, la survie, la famille. Tant de chose à apprendre et comprendre. Parfois la jeune femme avait l'impression qu'elle n'aurait jamais assez de toute une vie pour tout apprendre et pourtant elle était bien plus vieille que la plupart des gens qu'elle rencontrait. Elle se demandait bien comment il faisait pour vivre toute leur vie sans trop chercher à comprendre. Les Éladrins avait 500 ans pour tenter de comprendre, les humains n'en avait qu'une centaine pour les plus vieux. Comment faisait-il ? Voilà une question bien légitime, mais que jamais elle n'aurait poser. Cela aurait pu être vu comme un manque de considération de sa part pour la race humaine ce qui n'était pas du tout le cas. On devait apprendre de tout le monde et surtout des autres. La jeune femme haussa imperceptiblement les épaules et finit par répondre au jeunes hommes.


« Moi, je voyage depuis un certain temps. Découvrir ce qui nous entoure est ce qui me fait le plus plaisir. De plus étant herboriste je peux ainsi construire un herbier des plantes que je trouve et écrire leurs propriétés et leur habitat. Bref je parcours le monde à la recherche de nombre de chose. »


Elle s'arrêta un instant, se demandant si elle devait répondre à sa question suivante. Un accent ? Il se trompait lourdement. Elle n'était pas rester assez à Bélin pour prendre un quelconque accent, de plus elle avait vécu bien trop longtemps à Etragore pour ne pas avoir son propre parler.

« Je pense qu'effectivement vous vous trompez. S'il est vrai que je vis à Bélin, je sillonne bien trop le monde pour avoir un quelconque accent. De plus j'ai vécu plus longtemps à Etragore qu'à Bélin donc je doute d'avoir récupérer l'accent de la région. Je ne suis pas d'ici. Ildirith n'est pas mon continent et il s'avère que j'ai bien plus voyagé que vous ne pouvez le penser. Je suis plus vieille que je n'en est l'air. »

Un sourire furtif puis un visage fermé. Son odorat venait de capter quelque chose. Elle laissa aller ce sens, le laissant prendre l'ascendant. Des prédateurs approchait, rapidement. Regardant le jeune homme, elle se demanda s'il était en état de se battre, sinon, elle devrait se débrouiller toute seule. Laissant tomber son odorat pour favoriser sa vue, elle se leva avec la légèreté de sa race et la grâce quasi féline qui découlait de ses entraînements.

« Nous allons avoir de la visite, préparez vous. »

Ce n'était pas des amis très dangereux, une meute de loup, mais ils étaient assez nombreux pour que le combat soit inégale. La jeune femme sortit ses épées de ses fourreaux et regarda dans les directions qu'elle avait entendu.

« Une dizaine de loup. Bien que le spectacle commence. »

Elle rechignait à tuer des animaux sauf quand cela était nécessaire pour vivre ou pour survivre. L'instinct prévalait sur tout non ? Laissant de côté ses réserves. Elle laissa sa vue revenir à la normale, elle allait avoir besoin de tous ses sens si elle voulait s'en sortir. Surtout que le premier loup venait de se jeter sur elle et de s'empaler sur l'une de ses lames. Le sang qui y coulait ne la réjouissait pas des masses, mais pour le coup, l'Éladrine n'avait pas le choix. Elle murmura une prière pour le prédateur, une sorte de pardon à Solarim et reprit le combat.


Couleur de parole : #336666
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]   Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Premiere impressions de la Norpalie [avec lilandrile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: La Goule souriante :: Écrits archivés-