­
 

Partagez
 

 Je reviendrais souvent je te le promet ! (Solo) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilandrile Al'Sharam
Cœur cendré
Cœur cendré
Lilandrile Al'Sharam
Philosophie : Libertarisme
Divinité(s) : Solarim / Phélemée
Faction ou Clan : Clan Solgrem

Attributs
Races: Éladrin
Réputation:
Je reviendrais souvent je te le promet ! (Solo) [Terminé] Left_bar_bleue900/5000Je reviendrais souvent je te le promet ! (Solo) [Terminé] Empty_bar_bleue  (900/5000)
Adage: Je ne suis la destinée que parce que c'est celle que j'ai choisi.
MessageSujet: Je reviendrais souvent je te le promet ! (Solo) [Terminé]   Je reviendrais souvent je te le promet ! (Solo) [Terminé] EmptyJeu 5 Juin 2014 - 5:43

Elle était là assise dans son coin. Depuis qu'ils étaient partis d'Etragore la jeune femme semblait s'ennuyer ferme. En vérité, ce n'était pas tout à fait cela. Contrairement à d'autres, elle avait des projets, des projets qui ne faisaient pas très Éladrin, mais d'un autre côté mise à part l'apparence, elle n'était pas certaine d'être une Éladrine. Son caractère était bien trop différent et si elle aimait profondément sa nouvelle famille avec son père, sa belle mère et bien entendu ses deux demi-frères, elle doutait d'avoir une place parmi eux. Jamais elle n'avait fait partis d'une famille et depuis qu'elle savait la vérité elle avait passé le plus clair de son temps à l'académie. Pourquoi ? Probablement pour éviter d'avoir à être dans la famille. Il y avait des séquelles qu'on ne pouvait pas oublier. Elle avait passé tant de temps en dehors de cette maison, renié par ses grand-parents, par sa mère qui s'était faite passer pour sa sœur que désormais elle doutait de trouver sa place dans un endroit quelconque. Alors elle vagabondait, au grès de ses envies. Elle ne restait pas plus longtemps à l'académie à vrai dire. Son temps était passé là bas aussi, tout ceux qui avait été avec elle se retrouvaient bien vieux désormais. Parfois être d'une race différente n'aidait pas forcément à se faire intégrer. Heureusement pour elle, il y avait toujours Enya et malgré son âge, elle était toujours aussi fringante qu'autrefois.

Lilandrile allait la voir aussi souvent que nécessaire, pas seulement parce qu'elle le devait, mais parce que toutes les deux elles étaient amies. C'est Enya qui lui avait fait comprendre ce qu'elle devait faire ce qu'elle devait devenir pour enfin se sentir elle-même : voyager. Bien entendu l'éladrine savait pertinemment que son amie avait raison pour une bonne chose, elle voulait voir autre chose. S'éloigner du clan, s'éloigner des Éladrins, s'éloigner de tout le monde en somme, cependant elle savait aussi une chose : son père n'accepterait pas cette décision. Leur retrouvailles ne dataient pas de longtemps et elle savait aussi qu'ils avaient du temps à rattraper, sauf que voilà, la famille elle n'y arrivait pas très bien. Si elle s'était forcé au départ s'était surtout parce que ses frères étaient encore petit, que sa belle-mère avait besoin de son aide, mais maintenant que les jumeaux avaient grandis, qu'ils étaient à même de protéger la famille et qu'eux n'avaient pas envie de bouger pour l'instant ni d'aller à l'académie, ils resteraient à la maison, cherchant à amélioré leur métier et devenir plus fort.

Et elle dans tout cela ? La grise comme l'appelait certains rêvaient de voir autre choses, de s'éloigner d'un mal-être qu'elle n'arrivait pas à gérer. Si elle était une très bonne guerrière, elle n'était pas une mercenaire, si elle était très bonne herboriste, elle n'avait pas l'intention de s'installer. Il y avait tant de choses contradictoire dans sa vie, tant de chose qu'elle n'arrivait pas encore à gérer par elle même. Sa vie d'adulte se poursuivait et invariablement revenait toujours les mêmes questions. Si son enfance n'avait pas été violente physiquement comme certains, elle l'avait été moralement. Rejeté pour une faute qu'elle n'avait pas commise d'origine, laissé à l'abandon par une famille qu'elle pensait être la sienne, elle s'était toujours énormément posé de question et désormais la famille, elle n'en avait plus le goût et encore moins l'envie. Peut-être plus tard, quand elle aurait réussit à guérir de ses blessures, lorsqu'elle aurait trouvé celui qui pourrait la convaincre, mais pour le moment s'était totalement impensable. Elle se dirigea donc cette foi-ci vers sa maison, l'endroit où elle vivait avec son père. Lorsqu'elle entra les jumeaux lui sautèrent dessus comme à leur habitude. Bien que plus âgés, ils n'avaient pas changer de ce côté là.


« Këerian, Noëam, vous pouvez me lâcher s'il vous plaît, je ne vais pas m'enfuir. »

« Si, on est persuadé.. »

« … que tu viens pour dire que tu t'en vas. »

« Mais je reviendrais. »

« Mouais »

Une réponse en cœur qu'elle savait qu'elle méritait. Effectivement elle s'était souvent demandé si elle reviendrait, mais il s'agissait de sa famille, la seule et unique qui l'avait accepté tel qu'elle était. La seule qui avait cherché à la connaître et qui s'était décidé à la prendre sous son elle. Lil leur devait énormément et elle le savait parfaitement. Elle n'avait pas envie de s'en aller pour toujours parce qu'au fond d'elle même, elle les aimait. Elon s'avança et la regarda du même regard gris que le sien. Elle lui ressemblait tellement que s'en était presque étrange, de sa mère elle n'avait rien prit.

« Alors tu as enfin prit ta décision. »

Elle hocha la tête tranquillement et regarda son père.

« Il est temps pour moi de m'en aller pour voir autre chose, mais je promets que je reviendrais souvent vous voir. Même si je ne suis pas douée avec la famille, je vous aime quand même. »

Il l'a regarda et elle su à ce moment qu'il ne lui en voulait pas le moins du monde. Plus compréhensif que lui il n'y avait pas. Lilandrile le savait parfaitement pour l'avoir vu avec sa mère, cette femme dont il était tombé amoureux et qui s'était jouée de lui. Elle regarda cet homme plein de bonté qui avait retrouvé le bonheur.

« Je le sais Lil, je sais que tu reviendras, c'est juste que... j'ai peur pour toi. Pendant un temps je ne savais rien de ta naissance et finalement je te retrouve quelques années plus tard. Tu es devenue une adulte, tu as appris de nombreuses choses, mais tu n'as jamais connu l'amour d'une famille. Si seulement je l'avais su lorsque Caïn t'a présenté à moi je t'aurais emmener de suite. Je suis désolé. »

Elle le regarda et posa finalement sa main sur sa joue.


« Tu n'as pas à t'en vouloir et je suis désolé de devoir m'éloigner ainsi, mais j'ai réellement besoin de distance, pour comprendre, pour m'améliorer, pour évoluer. J'ai besoin de bouger et de changer d'air pour devenir quelqu'un d'autre, quelqu'un qui saura apprécier la famille que vous constituez pour moi. »

Tout le monde se rapprocha d'elle et chacun d'eux l'entoura de ses bras. Les jumeaux étaient bien entendu les premier. Pourtant plus grand qu'elle niveau taille, ils n'hésitaient pas à se jeter dans ses bras. Elle sourit, rare était les sourires qu'elle dispensait mais eux en recevait toujours le plus. Caressant les têtes, déposant des baisers sur la tête de ses frères, elle savait qu'elle reviendrait quoi qu'il advienne.

« Merci. »

Ce fut tout ce que Lil pouvait dire. Elle les aimait mais ne savait pas l'exprimer. Elle voulait rester avec eux mais sentait qu'elle avait besoin de temps. Il était temps pour elle de partir et tout le monde s'activa pour lui donner un petit quelque chose. Noëam lui donna une petite serpe, étant forgeron il pouvait forger tout cela. Jaloux de ses bracelets de bras et de ses armes, il avait décidé de lui en créer une. Këerian lui donna une besace magnifique, excellent tanneur il frabriquait des choses époustouflante. Staëlia lui donna quand à elle quelques pot en terre pour ses onguents ainsi qu'un magnifique mortier et pillon. Elon quand à lui lui tendit un bijou hors du commun. Un bracelet magnifiquement ouvragé avec leur nom de famille gravé sur les petites plaques rondes qui le composait. Lil les regarda tous les un après les autres, les embrassant et les remerciant de ses présent et finalement prit la route. L'aventure venait de commencé.


Couleur de parole : #336666
Revenir en haut Aller en bas
 

Je reviendrais souvent je te le promet ! (Solo) [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: La Goule souriante :: Écrits archivés-