­
 

Partagez
 

 Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joeffrey Hekhart
Masque d'acier
Masque d'acier
Joeffrey Hekhart
Âge : 54
Philosophie : Avarice
Divinité(s) : Le grand Revoran
Faction ou Clan : Le Gantelet

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  Left_bar_bleue2650/5000Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  Empty_bar_bleue  (2650/5000)
Adage: «Notre vengeance sera le pardon»
MessageSujet: Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion    Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  EmptyVen 3 Oct 2014 - 20:41

La reine a suggéré deux options concernant le retour de son fils et l’une d’entre elles impliquait un accueil chaleureux dans la grande salle de réception, heureusement pour lui j’ai opté pour la seconde. Certes la chaleur bienfaisante et l’atmosphère conviviale du château lu aurait sans doute fait grand bien, mais je souhaite m’entretenir avec le prince dans un endroit plus calme et où l’hydromel réconforte tous les cœurs et délit les langues, l’auberge du Crâne de loup.

Je chevauche donc lentement, avançant au pas sur le dos de mon brave Stoïque en direction du sud afin d’aller à la rencontre de la troupe qui nous a été signalée quelques minutes plus tôt. Le temps est dégagé et agréable mais la nuit ne tardera pas, il ne dira pas non à un bon repas dans son auberge favorite. Finalement je les vois apparaître derrière une petite bute, le prince est devant arborant un air résolu, toutefois je remarque bien assez tôt que le voyage l’a beaucoup fatigué.
Il se tient droit, comme à son habitude, et me sourit aimablement. Il a fière allure ainsi vêtu de noble fourrure, je peux voir scintiller sa lame qui balance au rythme des foulées de sa monture. Lorsque nous mettons pied à terre sa joie sans équivoque, il me sert immédiatement contre lui. Je lui tape amicalement et vigoureusement le dos  avant de le repousser en lui tenant les épaules.

- Vous semblez plus mûr qu’à votre départ, ou est-ce que la fatigue l’emporte sur votre fougue de jeune garnement? Je penche pour la fatigue! Je suis heureux de vous revoir jeune lion.

Je salue également les soldats qui l’accompagnent, ils ne semblent pas du tout exténués, j’aimerais être en mesure de déployer à nouveau une telle endurance. Je fais un pas en arrière et croise les bras avant de poursuivre.

- Que diriez-vous de faire halte au Crâne de loup avant votre arrivée officielle au château? Votre mère meurt d’impatience de vous revoir jeune homme mais elle m’a autorisé à vous réquisitionner quelques heures. Le bon ragoût du vieux Igor vous tente? Un tel voyage à bien du vous creuser l’appétit.

Je retrousse un sourcil arborant un sourire amusé tout en soutenant son regard teinté de gris. L’idée d’avoir une bonne conversation avec le prince au sujet des récents événements me plait énormément, plus j’en saurai et mieux ce sera.
Bien que je l’apprécie beaucoup, le sort du royaume et l’état de santé de son père me préoccupe bien plus encore. Même si je dois jouer mon rôle de conseiller il m’est impossible de repousser les désirs de Masque d’acier indéfiniment, et voilà longtemps que je contiens ses ardeurs. Dans tous les cas, le devoir m’appelle.



Code couleur de Joeffrey:
 
Revenir en haut Aller en bas
*Sven Jerodian

avatar
Philosophie : Idéaliste
Divinité(s) : Revoran
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  Left_bar_bleue1680/5000Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  Empty_bar_bleue  (1680/5000)
Adage: Savoir s'entourer
MessageSujet: Re: Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion    Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  EmptyDim 5 Oct 2014 - 9:52

Nous arrivions en vue des hauts murs de Ford-Froid, et déjà cette vision réchauffait nos cœurs ainsi que nos corps frigorifiés. Même mon cheval avait du mal à avancer sur le sol hasardeux et gelé qui sentait de plus en plus le froid s'immiscer en lui tel un souffle glacial répandant la mort dans ce qui est vivant.
Mes soldats qui étaient devenus pendant ce voyage des compagnons plus que de simples militaires, et moi-même étions ravivés à l'idée de retrouver nos foyers et nos familles.
La dernière côte fut gravie et nous pûmes apercevoir un cavalier tout de noir vêtu, qui nous attendait, statiquement nous fixant tandis que nous descendions à son niveau.
Le blizzard se levait peu à peu à mesure que le soir tombait, nous dévoila bientôt le visage encadré de cheveux mi-longs et d'une légère barbe, ce visage que je pouvais reconnaître entre mille.

Ce visage, c'était celui de Joeffrey, cet homme que je considérais comme un oncle, et à qui mon père avait cédé le pouvoir sur la durée de sa guerre contre les goules. J'étais donc heureux de le trouver sur mon chemin, et de savoir que j'étais attendu, un sentiment certes égoïste mais très plaisant.
C'est la raison pour laquelle, je descendit immédiatement de mon cheval en arrivant à sa hauteur pour le serrer dans mes bras. Je l'écoutai donc lorsqu'il prit la parole et ne put m'empêcher de rire avec lui à sa plaisanterie ma foi bien véritable.

« Vous avez bien raison Joeffrey, et je m'en veux d'espérer ne jamais changer. »

Lorsqu'il me parla du Crâne de loup, mes yeux se ravivèrent un peu plus et je sentis déjà le goût de l'hydromel au fond de ma gorge.

« Eh bien je ne dirais pas non en effet, c'est toujours un plaisir de partager un repas avec vous. »

Je l'ai donc suivi jusqu'à l'auberge où nous nous sommes installés, à une table, une choppe en bois devant chacun de nous et je ne peux m'empêcher d'engager prestement la discussions.

« Alors ? Comme allez-vous ? Et ma mère ? Je suppose que vous n'avez pas eu de problème pour la gestion du royaume. »

J'agrémente mes questions d'un sourire joviale, et je contiens toutes les autres questions qui m'assaillent tandis que l'aubergiste nous apporte le repas.


Mes salutations,
Sven Jerodian.


Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  1407974168-night-market
Revenir en haut Aller en bas
Joeffrey Hekhart
Masque d'acier
Masque d'acier
Joeffrey Hekhart
Âge : 54
Philosophie : Avarice
Divinité(s) : Le grand Revoran
Faction ou Clan : Le Gantelet

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  Left_bar_bleue2650/5000Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  Empty_bar_bleue  (2650/5000)
Adage: «Notre vengeance sera le pardon»
MessageSujet: Re: Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion    Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  EmptyVen 10 Oct 2014 - 21:27

L’alléchant repas arrive devant nous et je me surprends à dévisager mon jeune ami, comme il ressemble à son père. Toutefois, cela ne concerne que le physique, sa fougue et son tempérament sont tout autres.

- Vous lui ressemblez beaucoup, vous savez. Et pour ce qui est de mes talents d’Intendant, vous pourrez lui demandez vous-mêmes lorsque nous rentrerons au château ce soir. Je n’ai pas l’intention de vous révéler mes secrets de gouvernance, pas en ces lieux tout de même, et il faudrait bien plus d’alcool pour me faire parler. Ne vous en déplaise, mon prince.
Quant à moi je vais bien, le régence du royaume n'est pas chose aisée, loin de là, mais j'acquiers de l'expérience qui me sera utile en tant que Grand conseiller et c'est une très bonne chose. Je n'ai certes pas mon énergie d'autrefois, mais je sais tiré mon épingle du jeu.


Je souris de nouveau tandis que mon regard se perd dans les flammes du grand foyer près de nous.

- Et si…Et si nous parlions de la situation qui occupe l’esprit de tous les Norpaliens ces jours-ci? La bataille, les goules, l’enlèvement, tout.  Je dois être paré à toute éventualité si jamais ces abominations devaient entamer leur ascension vers la capitale, aussi sinistre que cela puisse paraître.

Je fais une pause et prend une bouchée de la délicieuse viande dont l’odeur parvient à m’extirper de mes pensées. Un estomac bien rempli m’offrira une meilleure concentration cela ne fait aucun doute. Je l'écoute avec attention, je ne manque aucun détail et chacun d'eux est désormais gravé dans ma mémoire. Mon ambition ne doit pas prendre le pas sur la marche à suivre, je dois me faire patience.
Il est maintenant temps de lui apprendre la nouvelle qui risque fort de le chambouler, cela  m'attriste puisque le garçon vient à peine de retrouver le réconfort de la capitale, mais il doit savoir. Bien que je me fasse du soucis pour Sven, le sort de son géniteur m'importe peu dans la mesure où sa mort nous serait salutaire à tous vu l'état dans lequel il m'a laissé la Norpalie. Son régime politique dénature l'essence même de ce que nous sommes en tant que peuple, cela ne peu plus durer.
Je vais me montrer chagriné pour le bien de son fils, mais cela ne m'empêchera pas d'accueillir ses mauvaises nouvelles avec satisfaction,je fais donc signe à l’aubergiste de nous apporter son hydromel maison afin d'arroser comme il se doit le déclin du roi. Je m'efforce donc d'amorcer le sujet avec empathie et respect.

- Mon jeune prince, nous devons parler d'une missive que j'ai reçu hier à peine, elle concerne votre père.

Je vois que je pique son intérêt et il dépose sa choppe attendant la suite.

- Votre père à du mal à se remettre d'une blessure survenue lors du combat de Garde-fort, il ne s'agit pas d'une morsure de goule mais il aurait reçu un puissant coup à la poitrine et cela à malheureusement...Endommagé ses organes internes. Je n'en sais pas plus pour le moment, sans doute ont-ils fait dépêcher les meilleurs guérisseurs de tout Ildirith. Rien n'est joué, Sven, soyez fort pour votre mère.

Je laisse aussi Sven répondre à mes questions en me délectant de mon repas sans laisser transparaître ma joie, par Revoran, c’est exquis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion    Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Accueillir son prince ou l'art de flatter un lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­Norpalie :: Fort-froid :: Intérieur des murs :: Le Fort-