­
 

Partagez | 
 

 Secrets enfouis.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleya
Héraut de l'Outre-Monde
Héraut de l'Outre-Monde
avatar
Philosophie : Libertarisme (chaotique neutre)

Attributs
Races: Suli
Réputation:
2240/5000  (2240/5000)
Adage: La plus grande noiceur que j'ai vu n'est pas celle des démons, mais celle du coeur des hommes....
MessageSujet: Secrets enfouis.....   Mer 16 Mai 2018 - 17:03

La bataille était devenue un véritable chambard sans nom ! On peinait à y voir clair. Et l'arrivée des squelettes n'avait pas aidé. Un véritable spectacle incongrue secouait cette forêt d'ordinaire calme, au moins en apparence. Des zombies volaient en discontinue, chassés sans ménagement par Shotra qui se tâtait à éradiquer purement et simplement tout ce petit monde dans une attaque dévastatrice. Mais ce genre d'attaque tuait aussi bien les alliés que les ennemis, et il avait encore besoin d'eux pour la suite. Khaalâm et ses hommes défendaient chèrement les positions, contenant la plus grosse partie du flux d'ennemis et les empêchant de passer. Organisation méthodique où chacun avait ses cibles et ses équipements. Un petit attirail fait bien pratique contre ces opposants avait été distribué. Entre l'eau bénite et le sel, la faune locale n'avait guère appréciée. Les squelettes avaient toutefois compliqué la tâche, et semblaient bien moins sensibles aux délicates attentions mises en œuvres. Ce n'était pas ce qui allait décourager Cassiopée, qui avait décrété qu'un crâne s'éclatait aussi bien vivant que mort. Si l'avoir fait à main nu avait sérieusement endommagé ses poings, le résultat était là. Malheureusement pour elle, les efforts soutenus et répétés qu'avaient imposé cette bataille, de même que ses blessures, eurent raison de son endurance.

La pauvresse était humaine après tout, on ne pouvait pas lui demander de faire des miracles. Ou presque.... Car avant de s'effondrer, une divinité sembla particulièrement contrariée que des vulgaires bout de cadavres aient l'audace de vouloir ridiculiser l'une de ses fidèles, et par extension son culte. Une pluie de sel, sortie de nul part et difficilement explicable pour tous les êtres doués de raison ici présents, s'abattit sur le champ de bataille. L'effet sur les Wurms fut immédiat, et ceux qui ne furent pas dissous sur place, s'enfuirent rapidement ou retournèrent sous terre. Une bonne chose de faite ! Néanmoins les vagues de morts-vivants ne faiblissaient pas. Pendant que Elorias avait ramené la jolie rousse vers lui pour la soustraire aux mauvais coups, une autre rousse agissait en concert avec un matou pour flanquer une correction de tous les diables aux squelettes. Si Monsieur jouait les bulldozers anti-zombie, Madame plantait les squelettes à coups de talon, à défaut de pouvoir planter les choux.... Cela dit, l'application qu'elle mettait à cet ouvrage était peut-être un peu trop conséquent, et elle finissait essentiellement par éclater les os qui rentraient en contact avec ses membres. Les squelettes n'avaient pas le temps d'attaquer Zakaerii, et les zombies n'avaient pas le temps d'entraver Lylim.

Une organisation qui tenait tant bien que mal, mais qui ne pouvait tenir indéfiniment face à cette armée inépuisable de cadavres hostiles. C'était à se demander combien de personnes avaient pu périr dans le coin. Tous commençait à fatiguer sérieusement. Ces attaques n'en finissaient pas.... Le groupe commençait à perdre espoir, et Shotra patience. Mais le charivari infernal qu'ils produisaient avait fini par rameuter d'autres curieux.... Brusquement, les morts-vivants se figèrent, avant de s'effondrer au sol, comme soudainement retournés à la mort. Les aventuriers regardèrent autour d'eux, incrédules, retenant leur souffle. Qu'est-ce qui allait encore se passer ? Pourquoi tout s'était arrêté d'un coup ? Qu'est-ce qui allait encore leur tomber dessus ? La réponse se forma à eux, doucement mais sûrement, des brumes s'agglomérant en une forme humanoïde haute et inquiétante. Sa voix d'outre-tombe avait de quoi rafraîchir efficacement l'échine de quiconque l'entendait.


Spoiler:
 

Notre mission....

Un bruit sourd de métal en mouvement se fit entendre, et perçant les brumes une autre silhouette, encore plus massive et imposante, se dessina.

Spoiler:
 

Notre addiction....

Vous ôtez la vie avec application !

Deux colosses, deux monstres étaient sortis tout droit de nul part, empestant la puissance à plein nez. Eux étaient en pleine forme, redoutables et déterminés. Ce qui n'était pas forcément parmi les troupes d'aventuriers déjà essoufflés.... Alors que chacun se préparait à un nouvel affrontement, Elorias s'écria.

Ha ! Loués soient les dieux ! Nous vous cherchions !

Stupeur générale, aussi bien chez les uns que chez les autres. Les deux fiélons échangèrent un regard circonspect. Était-ce une ruse ? Jamais personne ne s'était réjoui de les voir ni des les affronter. Elorias remis Cassiopée entre les mains de Khaalâm et poursuivis.

Pour être exact, nous cherchions votre conjurateur.... Maître Zaïthan.... Je suis conjurateur également, et nous apportons avec nous l’Hérault de l'Outre-Monde.... Qui aurait bien besoin d'aide.

Elorias désigna de la main Fleya, qui reposait toujours sagement, inconsciente. Pour les deux fiélons, il n'était plus question de plaisanter. Si d'ordinaire des illuminés qui voulaient déranger son maître, ça n'était pas improbable, l'Hérault de l'Outre-Monde était en revanche bien plus intriguant. Ils la fixèrent un instant ce qui eut le mérite de rendre Shotra particulièrement nerveux. Elorias insista.

Pourriez-vous annoncer notre présence à votre Maître ? Et lui demander la grâce d'une audience ?

Les fiélons s'évanouirent comme des songes, et pendant quelques instants tout fut calme. Les fiélons ne baissaient pas leur garde pour autant. Assez rapidement, les deux colossent surgirent de nouveau du néant, et ouvrirent une sorte de vortex aussi sombre que leurs âmes. Ils indiquèrent, leurs voix spectrales toujours à l'unisson.

Maître Zaïthan vous attend.

Elorias s'engouffra sans hésiter dans le vortex, suivi par Lylim, et donc par Zakaerii. Le reste du groupe suivi tout naturellement, malgré les appréhensions de certains. Au début tout fut sombre, mais progressivement, chacun pu discerner les parois d'une grotte ou d'une caverne. Puis des branchages apparurent... Avant de laisser place a du vide.... L'environnement était clairement indécis en ces lieux, changeant continuellement. Impossible de définir où ils se trouvaient. Néanmoins au fond de cette curieuse sale, un individu émergeait lentement des ombres. Sa voix doucereuse et caverneuse résonna.

Spoiler:
 

Les ténèbres me portent de biens étranges visiteurs.... Les Héros de la vallée d'Ildir, et notre Hérault Griffe-Lune, voyez-vous ça.... Quelle équipe. Griffe Lune sait s'entourer mais.... Par Sipriar que lui est-il arrivé ?

Nous vous saluons Maître Zaïthan, nous sommes venus pour demander votre avis et votre aide sur le cas de Griffe-Lune. Nous avons essayer tous les soins, toutes les magies, mais rien ne semble apaiser ses maux, et la situation dure depuis trop longtemps.

Intrigué, l'homme s'approcha de Fleya, Shotra serrant silencieusement les dents et les poings. Est-ce qu'il allait tout découvrir ? Est-ce qu'il allait tout comprendre ? En tout cas pour Zaïthan, la situation était loin d'être évidente.

Mmmmh.... Je ne suis pas soigneur mon cher Elorias, mes connaissances se limitent au domaine de fiélon et de l'Outre-Mo....

Il s'interrompit au moment où sa main avait touché le front de Fleya avant de la retirer immédiatement, comme s'il avait touché des braises.


Mais.... Qu'est-ce que....

Shotra déglutit. Il se sentait cuit, et était proche de la panique. Allait-il devoir occire tout ce qui vivait ici ? Le conjurateur nécromant revint à la charge fébrile. Il passa sa main au dessus du corps de la féline, prenant soin de ne pas le toucher. Il resta interdit pendant quelques instants réfléchissant. Puis il se mit à sourire progressivement. Quelques minutes qui parurent une éternité pour le fiélon. Finalement il reprit parole.

C'est un mal bien atypique qui accable notre chère Griffe-Lune.... Il semble qu'elle joue avec des forces qui la dépassent un peu.

Que voulez-vous dire ?

Elle a fait appel à un serviteur bien trop puissant pour elle.... Et pour persister dans ce monde, ce serviteur dévore toute son énergie à disposition. Elle possède une belle puissance pour son âge. Mais elle a ses limites, et elle les a outre-passées.... Quelle créature a-t-elle invoqué ?


Mais.... Elle n'a pas invoqué de fiélon supplémentaire durant cette bataille....

Il y a forcément une nouvelle créature qui a fait son apparition et qui est entrain actuellement de la dévorer.

Vous.... Vous pensez que.... Que c'est elle qui a invoqué le cataragon ?!!

Quoi ?! Mais c'est impossible !

Un dragon, peu importe son espèce, n'est pas une créature qu'on invoque aisément. Elle se serait écroulée dès son apparition si elle avait été capable d'un tel exploit. Mais en même temps....

Le nécromancien observa la féline en rigolant doucement.

Ce ne serait pas la première fois qu'elle nous surprendrait. Après tout, elle a bien réussi à inciter les fiélons de Squezzie à la révolte et à se sacrifier pour la mort de leur anciens maître. Briser un contrat de la sorte, c'était du jamais vu.

Shotra se sentit revivre. Le cataragon avait été l'alibi inespéré et parfait. Il put presque se détendre et attendit fébrilement la suite.

Mais alors que pouvons nous faire ?

Agir, et vite. Je ne lui donne pas trois mois avant qu'elle ne meurt à ce rythme.

Shotra gronda sentant l'inquiétude le saisir à la gorge.

Il faut désolidariser les pouvoirs de la créatures et de Griffe-Lune. Mais ce n'est pas sans risque. A ce stade la créature qui nous cause problème est tellement puissante qu'elle n'a pas ou plus besoin de sa conjuratrice pour rester en ce monde. Mais puisque notre Hérault est celle qui l'a invoqué, son contrat lui fait gardé son ascendance sur la créature. Si on rompt le contrat de manière artificielle.... Vous devrez peut-être assumer la responsabilité de la présence dragon ravageur sur ces terres.

On l'assumera.

Quel fiélon déterminé ! Cela ne m'étonne pas.... Et de toute manière, je doute que vous ayez fait tout ce chemin pour renoncer maintenant. Malheureusement aucun conjurateur ne dispose du pouvoir nécessaire pour briser lui même un contrat, ça serait trop beau.

Elorias lâcha un soupir à en fendre l'âme.

Néanmoins.... Je peux au moins vous indiquer où vous rendre. dans la Jungle noire, pas loin du temple en ruine le plus connu, il y a d'autres ruines, plus petites et plus cachées. Elles sont bien protégées.... Elle renfermerait des trésors de parchemins et de traités magiques oubliés. Tous sont d'une valeur inestimable, et nombreux renferment des magies aujourd'hui interdites. Vous allez sûrement enfreindre bien des règles, mais.... Si vous parvenez à trouver le parchemin du sceau d'impiété, alors vous pourrez sauver votre amie. Vous n'aurez aucun mal Elorias à déchiffrer les langues anciennes, je sais que vous êtes féru de ce genre de connaissance. Vous saurez l'utiliser.... A vos risques et périls. Tout ce que je peux faire pour vous.... C'est vous envoyer directement aux abords de la jungle noire.


Un énième vortex s'ouvrit sous les pieds des aventuriers qui furent directement aspirés vers leur destination. Et ce, sans attendre leur avis sur la question. La dernière chose qu'ils purent entendre de la part du conjurateur fut un "Ne me remerciez pas", particulièrement moqueur. L’atterrissage ne fut pas spécialement doux, mais le groupe avait gagné peut-être plusieurs semaines de voyage. Mais c'était quitter un environnement hostile pour en retrouver un autre. En plus, ici le coin était infesté d'orcs particulièrement hostiles. Il fallait pourtant récupérer des forces et soigner les blessures de chacun.... Avant de se remettre en route.


A wandering life...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakaerii
L'Exalté
L'Exalté
avatar
Âge : 26
Philosophie : Individualiste
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Suli
Réputation:
1160/5000  (1160/5000)
Adage: Ma Foi est ma Force.
MessageSujet: Re: Secrets enfouis.....   Mar 22 Mai 2018 - 9:43

Le combat était difficile, éprouvant, et, en toute honnêteté, probablement perdu d'avance. Entre les Wurms, les Zombies et les Squelettes, il ne semblait jamais y avoir une pointe de répit pour le groupe entier. Zakaerii veillait à protéger Lylim tout comme elle assurait également ses arrières, mais même ainsi, ils n'arrivaient pas à faire une trouée conséquente dans les renforts ennemis pour voir une quelconque différence. Au contraire, il semblait au Félidaë qu'il y avait toujours autant d'adversaires, sinon plus. Malheureusement, ils ne pourraient pas continuer indéfiniment de cette manière. Le Suli avait beau être endurant et posséder une puissance d'origine divine, il n'en restait pas moins mortel et, en particulier, avec les limitations qui allaient avec. Si le flot des adversaires ne devait pas discontinuer, ils courraient tout droit vers une mort assurée, mais, malheureusement, il n'y avait rien que puisse faire l'Once qui aurait pu changer ce postulat-là. Tandis que les combats continuèrent, Siréna fut la première à tomber. Malgré sa force et son endurance, la redoutable capitaine fut contrainte à l'abandon, mais, dans sa chute, le temps changea soudainement. Sans que le Suli ne puisse crier au miracle – car il n'avait qu'une connaissance limitée de la divinité maritime – une pluie salée vint s'abattre sur le champ de bataille, entraînant un changement non-négligeable dans la configuration du terrain. Les Wurms, qui, visiblement, n’apprécièrent pas la nature de cette douche retournèrent d'où ils venaient, du moins pour ceux qui purent échapper à une mort relativement atroce. Toutefois, s'ils étaient débarrassé des massives créatures, le groupe de compagnons n'était pas sauvé pour autant. Elorias sembla prendre sur lui de s'occuper de la jeune femme rousse, tandis que les autres redoublaient d'efforts contre les morts-vivants, revigorés brièvement par le changement du rapport de forces. Malheureusement, cela ne devait durer qu'un temps car leurs adversaires, même réduit en termes de variétés, n'en restaient pas moins beaucoup plus nombreux qu'eux.

Zakaerii savait que ses forces finiraient par l'abandonner. Il commençait déjà à combattre au-delà de ses propres forces et même s'il était hors de question pour lui de renoncer à la protection de Lylim, ses jambes menaçaient de ne plus pouvoir le porter. Déjà, il avait grandement perdu en mobilité, s'exposant parfois à de mauvais coups de la part de ses adversaires. Sans aller jusqu'à perdre espoir, car, au fond, le Félidaê était prêt, mentalement, à perdre la vie au combat, il lui était difficile d'imaginer que Lylim subirait le même sort. Peut-être devaient-ils essayer de s'enfuir ? Mais avec Fleya et Sirèna inconscientes... Ce serait probablement difficile, pas sans accepter de perdre leurs compagnons. Ce que personne ici ne pouvait se résigner à faire. Et alors que tout semblait perdu, les Squelettes et les Zombies s'arrêtèrent subitement, suspendant leur assaut, avant de finalement se désintégrer dans des tas de poussières tout autour d'eux, laissant finalement le groupe seul avec lui-même. Rien ne justifiait cependant ce miracle, si ce n'était peut-être le fait qu'ils venaient de tomber de Charybde en Scylla. Soupçonneux, Zakaerii resserra les rangs avec ses autres compagnons, bien plus proche de Lylim tout de même, et attendit, non sans une certaine appréhension, ce qui allait se passer ensuite. Deux Fiélons firent une apparition théâtrale, visiblement bien décidés à mettre un terme à leur existence. S'ils semblaient bien plus redoutables que leurs précédent menu-fretin, ils avaient l'avantage de n'être que deux. Mais alors que, pour tous, le combat semblait inévitable, Elorias sembla soudainement soulagé et heureux de les voir débarquer. Stupéfait, Zakaerii écouta le vieux Bélinois expliquer qu'ils cherchaient Zolthan, leur maître, et qu'il espérait qu'ils pourraient les conduire à lui. Visiblement surpris, les deux Fiélons finirent par disparaître. Le Suli en profita pour se détendre un peu et prendre des nouvelles de sa Succube préférée.

Les deux Fiélons revinrent ensuite et, sans autre cérémonie, ouvrirent un portail en annonçant que leur maître les attendait. Sans attendre, Elorias se lança dans le portail, suivit par Lylim, à laquelle le Suli emboîta le pas. Ils traversèrent un environnement... étrange, avant de finalement atterrir dans une sorte de grotte, accueilli par le fameux nécromancien. Leurs compagnons arrivèrent rapidement après eux, Shotra en tête, portant Fleya. Visiblement, leur chariot n'avait pas pu suivre et l'ensemble de la troupe s'était partagé le fardeau de l'équipement le temps du voyage. S'ensuivit une discussion entre Zolthan, Elorias et Lylim pendant laquelle le Félidaë ne comprit pas grand-chose hormis qu'ils ne pouvaient rien faire directement pour Fleya et qu'il allait falloir qu'ils crapahutent encore un peu. La solution envisageait peut-être de relâcher un dragon sur le monde, mais Zakaerii resta silencieux, puisqu'il ne savait absolument pas de quoi on parlait. Il avait entendu parler d'un combat contre un dragon durant les festivités de la vallée d'Ildir, mais n'avait pas assisté à l'évènement. Il fut rapidement décidé qu'ils devaient retrouver le sceau d'impiété et, pour cela, qu'ils devaient explorer la Jungle Noire à la recherche de ruines. Mais sans même qu'ils puissent accepter, un portail apparut sous leurs pieds, les projetant directement, et rapidement, aux abords de la dite jungle. L'atterrissage ne fut pas des plus doux. Tandis qu'il se relevait, le Suli jeta un œil autour de lui. L'endroit semblait calme et paisible, presque parfait pour poser le campement.  « Eh bien... Je crois que j'ai eu ma dose de portails pour aujourd'hui. Nous devrions poser le camp et nous reposer. Nous avons tous besoin de repos. » Sirèna notamment, n'était pas en état de faire quoi que ce soit, et une seule personne inconsciente était suffisante. Le groupe commença à s'organiser, répartir les tâches pour monter le campement. Ils allaient passer quelques jours à reprendre des forces et décider de la marche à suivre, l'idéal était de se mettre à l'aise. Zakaerii en profita pour panser ses plaies, sans pouvoir refuser l'aide volontaire de la Succube, bien décidée à poser elle-même les pansements et se reposer, son corps relativement meurtri par le long combat dont ils sortaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 28
Philosophie : Individualisme
Divinité(s) : Uria, la déesse des marées et des vents.
Faction ou Clan : Aucune alliance

Attributs
Races: Norpalien
Réputation:
1200/5000  (1200/5000)
Adage: Maître en art martial, possède une vue d'aigle et un sens d'orientation hors du commun.
MessageSujet: Re: Secrets enfouis.....   Jeu 24 Mai 2018 - 18:53

- Les ténèbres me portent de biens étranges visiteurs.... Les Héros de la vallée d'Ildir, et notre Hérault Griffe-Lune, voyez-vous ça.... Quelle équipe. Griffe Lune sait s'entourer mais.... Par Sipriar que lui est-il arrivé ?

C'est qui ces types? Par Uria, j'ai si mal... Pensais-je fiévreuse et les yeux à peine ouvert. Tout était confus autour de moi, j'avais du mal à revenir à la réalité. J'avais froid...J'entendais des voix, mais elle me parvenait comme dans un lointain échos. Au moins,je sentis  une fourrure caressée ma joue basanée, preuve que je n'étais pas encore morte, mais je n'étais pas en mesure de savoir qui me tenait dans ses bras. Disons que pour l'instant, mon raisonnement logique était à peu prêt nul, je me sentais de plus en plus mal et je n'arrivais pas à dire un quelconque mot. C'est alors que je me fis projetée à quelque part et cette seconde confusion fini par me faire perdre totalement conscience. J'ignore combien de temps je suis restée dans cet état, mais la réalité de ce monde devint cauchemar. Je revis très nettement la mutinerie où je me suis fait violée par plusieurs hommes, tout en voyant mon père se faire tuer. C'est alors que mon cauchemar me ramena dans la mer où mon fils se noyait sous mes yeux, des hydres m'empêchèrent d'aller le secourir.  Malgré tous mes efforts pour aller le sauver, il coulait dans les noires abysses et  les hydres s'amusèrent à déchirer sa petite silhouette adorable.

-Non..non...Dylan..non...
marmonnais-je grelottante de froid et de sueur.  

Dylan disparut soudain et je me retrouvais dans un lit avec un bébé dans les bras. Je soupirais de soulagement en le voyant bien vivant et si beau...si petit...soudain, des moines entrèrent dans ma chambre pour me l'arracher loin de moi. Le cœur battant, j'éclatais en sanglot en m'écriant:

-Rendez-le moi! C'est mon fils! Rendez-le moi!

Sur ce cri, je vis une ombre se lancée sur moi...noir, opaque, envahissante...était-ce la mort? Je l'ignorais, mais je me sentais perdu dans les ténèbres. Or, progressivement, j’aperçus une lumière où des gens se tenaient, des visages que je connaissais...j'avais du mal à me rappeler qui, mais je décidais de m'avancer vers elle et doucement, je revins à moi. J'ouvris très lentement les yeux, la lumière du soleil perçait la tente où je me trouvais.  En silence, j'observais autour de moi, percevant chacune des sensations de ce nouveau environnement...l'air était humide, mais respirable, un vent soufflait dans des feuilles à l'extérieur, j'entendais des voix, mais bien audibles. Je reconnaissais celles de mes compagnons...

J'avais du mal à me souvenir de ce qui c'était passé, mes cauchemars se confondaient  avec ce que j'avais vécu la veille...Était-ce la veille?  Fronçant les sourcils, je tentais de me rappeler du combat, des squelettes, des géants vers...Finalement, ma réalité était aussi cauchemardesque que mes souvenirs qui m'ont hanté durant mon inconscience.  D'un profond soupir, j'essayais de me relever, mais la faiblesse m'envahit, je me laissais choir sur mon lit de fortune. Je remarquais alors que j'avais seulement ma chemise sur le dos et une brûlure à mon flanc me fit grimacer de douleur. Péniblement, je levais le tissus fin pour remarquer une longue balafre refermée par des points de suture.

Fabuleux! Une autre  à rajouter à ma collection! Pensais-je à haute voix en grognant légèrement. Au moins, j'étais en vie, mais j'ignorais totalement où j'étais et qui avait réussir à me soigner? Était-ce du poison qui avait parcouru mes veines? Une chose est sûr, c'est que je me sentais affaiblis et épuisée. D'un profond soupir, je pris sur moi pour me reposer jusqu'à temps que quelqu'un daigne venir me renseigner. J'entendis alors un souffle à mes côtés, mon regard turquoise se tourna vers la jeune Fleya qui était toujours inconsciente. D'un soupir, je la dévisageais  en murmurant:

-Si j'ai réussi à m'en sortir, tu vas réussir aussi...

Je pris alors conscience que c'était la première fois que j'adressais la parole à cette jeune féline évanouie.   Spontanément, je levais la main pour caresser sa joue, mais je m'arrêtais juste à temps pour me rappeler qu'elle avait un féroce protecteur qui devait rôder autour. Très lentement, j'abaissais ma main puis je tournais mon regard limpide vers le plafond en soufflant:

-Shotra, es-tu là? Je fis silence puis je rajoutais faiblement: Que s'est-il passé?  


La mer est mon unique patrie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 46
Philosophie : Idéalisme
Divinité(s) : Phélemée
Faction ou Clan : Les Redresseurs

Attributs
Races: Suli
Réputation:
230/5000  (230/5000)
Adage: On à tous droit à une seconde chance mais pas plus !
MessageSujet: Re: Secrets enfouis.....   Mar 29 Mai 2018 - 16:47

Quartiers du commandeur, Commanderie de l'Ordre

Le Chevalier-Servant alluma des candélabres et les plaça aux quatre coins de la pièce, il vérifia le foyer de la cheminée et plaça une grosse bûche puis saluant le vieux Canidae dans son fauteuil devant son écritoire. Celui-ci le remercia d'un sourire et d'un signe de tête. Puis il prit sa plume, la trempa dans l'encrier et commença à rédiger :

Mes chers enfants ! Je vous avaient laissés alors que les héros de la vallée et leur compagnons, faisaient face à un fort parti de créatures nés de l'Outremonde à tout le moins ! Des morts qui rampaient vers nous, des vers voraces grands comme des chevaux, et malgré nos attaques et les petites défenses que j'avais pu imaginer, un fort renfort de squelettes guerriers nous mit à terrible contribution. Vous dirais-je comment fut terrible la défense du Chevalier-Capitaine Valdriana ? Combien agile et efficace fut le moine errant Zachaerii ? Et parlerais-je des forces fiélones de Griffe-lune ? Même sous forme félidae ou Canidae il ne fallait pas se trouver devant leur colère. Je ne passerais pas sous silence, dussent-ils en ressentir de la gêne, tant ils ne pensent que faire leur devoir, comment donc, oublierais-je de parler des quatre Chevaliers-Primats qui, flanquants en duo chacun de mes propres flancs, m'aidaient à garder une zone de défense au-delà de laquelle aucune horreurs n'étaient autorisés à se trainer. ?

Mais aussi terribles fussent les forces du Bien que nous représentions tous, fiélons compris ! Le nombre de nos adversaires qui, eux, ne souffraient pas de la fatigue commençait fortement à venir à bout de nos forces qui déclinaient de plus en plus ! Ainsi je vis avec horreur le Capitaine Valdriana tombée sous les coups de ses adversaires, le fervent de Revoran venu lui porter secours, succomba sous le nombre ! Fort heureusement, un miracle arriva sous la forme d'une pluie d'eau de mer, assurément la magie en était la cause, car les créatures qui nous persécutaient en furent toutes victimes, les vers fondirent en s'enflammant, les morts vivants se reduisant en poudre. Bientôt c'est seulement des squelettes combatifs qui restèrent sur le champ de bataille. Mais pour un qui tombait sous les coups de nos bras armés, deux autres prenaient sa place. A n'en pas douter, ce serait là notre dernier combat même si on peut se dire que griffe-lune et son fiélon protecteur s'en seraient mieux tiré. C'est alors que l'atmosphère se figea et là nos adversaires furent réduits à néant. Tout ça grâce à l'arrivée de deux créatures impressionnantes : des fiélons d'un genre gigantesque. Apparemment nous avions profané le territoire de leur maître. Nous étions trop faibles, réduits par l'inconscience de trois d'entre nous à quatre sulis, un vieil érudit humain et des fiélons divers. C'est du vieil Elorias que vint pourtant le salut :

Il se présenta comme conjurateur et assez heureux de les voir, car c'est leur maître qu'il espérait trouver. Après un instant de réflexion, ils disparurent pour revenir un peu plus tard, en fait il pouvait sembler qu'ils s'étaient juste contentés de disparaitre pour se jouer de nous.Pour toute réponse ils nous invitèrent à les suivre, nous faisant passer par un portail de transport. Nous fûmes mis en présence d'un conjurateur qui paraissait puissant. Elorias lui conta les grandes lignes de notre mission. La réponse, développée par les précisions d'Elorias, me fut très utile. Car l'explication de l'état de Griffe-lune confirma ce que j'avais déjà tenté de faire avouer à Shotra. Le fiélon ne se manifestait pas, cette crainte de Shotra sur la nature qui était la sienne et le fait que d'autres en fussent informés, me titilla l'esprit, car il avait déjà fait preuve de retenue dans des situations où sa puissance était salutaire. Les suppositions de mes camarades, éveillèrent un sourire sur mes babines. Ils étaient proches de la réalité mais s'en tenaient encore trop éloignés.

Mais nous ne pûmes pas rester encore bien longtemps car une fois acquise l'idée qu'un dragon particulièrement puissant était coupable de l'état de Griffe-lune, notre hôte nous congédia sans autre forme de procès : et nous nous retrouvâmes dans la Jungle noire, lieu où se trouvait un certain "Sceau d'impiété". Heureusement nous avions encore notre équipement et tout nos sacs, mais nos chariots et les chevaux ainsi que nos vivres eux étaient absents. On étaient encore sur le coup de nos efforts pour vaincre les hordes impies qu'un ennemi inconnu nous avaient envoyés. Je fis dresser le camp, et une fois ce dernier opérationnel, je regagnais ma tente ! Fatale était partie chasser et les autres s'assuraient de contrôler la sécurité. Bref les heros prirent repos et moi j'avais à réfléchir ! Une semaine ne serait pas de trop ! Car celui qui tuait Griffe-lune à petits feux était celui-là même qui lui vouait une protection enragée. Et si l'ignorance pouvait lui servir d'excuse depuis lors, il n'avait plus aujourd'hui cette excuse. Il faudra que Shotra perde sa puissance volé ou qu'il accepte de lâcher prise, car autrement tous les artefacts du monde ne serviront à rien !

--------------------------------------------------------

Le vieux Canidae, reposa sa plume, il écrivait depuis des heures et les bougies sur leur supports étaient quasiment toutes réduits à de simples flammèches; Il était fatigué, il continuerait plus tard. Il s'approcha d'un cordon de tissu qui pendait au mur près de la cheminée. Un instant plus tard un Chevalier-Servant se présenta avec de la nourriture. Puis quand son repas fut terminé Khaalâm Domix, Commandeur de l'Ordre Draconnique, fut conduit dans sa chambre et s'endormit dès qu'il fut sous ses couvertures !.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



"Je suis un suli de paix mais gare à mon courroux !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Secrets enfouis.....   

Revenir en haut Aller en bas
 

Secrets enfouis.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tricastin :770 T de déchets radioactifs enfouis
» Septembre 2010 - Les divins secrets des petites ya-ya
» [JEU] Les (nouveaux) secrets de Minecraft
» Les produits "Les secrets de Loly"
» Les fantômes de Maiden Lane, 3 Désirs enfouis (Elizabeth Hoyt)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Vallée d'Ildir ::  :: ­­La Jungle noire :: Dans la Jungle-